L’incroyable perte de poids de Thierry Olive : le candidat emblématique de l’Amour est dans le pré a perdu 15 kilos !

Le candidat emblématique de « l’amour est dans le pré » Thierry Olive a révélé à nos confrères de Télé-Loisirs qu’il était tombé malade …

 

Depuis sa participation à l’Amour est dans le pré lors de la saison 7, la vie de Thierry Olive a complètement changé. Autrefois agriculteur, l’homme de 50 ans s’est vu proposer de participer à de nombreuses émissions de télévision. Ainsi, on a pu l’apercevoir dans Touche pas à mon Poste, Fort Boyard ou encore dans L’émission pour tous présentée par Laurent Ruquier. Comme nous le montre la vidéo ci-dessus, désormais marié à Annie, Thierry Olive s’est confié sur sa nouvelle vie à Télé-Loisirs.

 

La nouvelle vie de Thierry Olive

Ainsi, à Télé-Loisir, il raconte sa nouvelle vie : « je suis demandé dans tous les départements ! J’ai des contrats partout. L’autre fois j’étais dans l’Aveyron, les gens avait fait trois heures de route pour venir me voir ! Une Miss France touche 10 000 euros pour ce genre d’évènements. Moi, je touche 3000 euros, et il y a plus de gens qui viennent me voir ». En revanche, Thierry Olive a dû diminuer ses activités d’agriculteurs : « je suis passé de 60 à 35 vaches. C’est compliqué de trouver des vachers pour travailler, les jeunes ne veulent plus faire ce travail ! »

 

Thierry Olive est malade …

De plus, Thierry Olive a révélé qu’il était tombé gravement malade. Il doit suivre un régime très strict, qui lui a provoqué une incroyable perte de poids de 15 kilos ! Thierry Olive est aujourd’hui métamorphosé : « cette maladie m’a fait perdre 15 kilos, et je dois en perdre encore 15 autres ! Je suis obligé de me surveiller, de ne pas consommer certains produits, faire des cures … » Heureusement, Thierry peut compter sur le soutien de sa femme Annie. Cette maladie l’empêche même de fouler le parquet de Danse avec les stars ! Mais de quoi s’agit-il ? Pour le savoir, regardez notre vidéo !

L'incroyable perte de poids de Thierry Olive

En savoir plus sur : - - -

Publié par Charlotte Zuber le 12 Avr 2018
0