Claude François : les révélations de la mère de sa fille qui font scandale

Claude François, c’était l’idole de toute une génération. Et si à l’époque des années 1970, les mentalités étaient peut-être un peu plus légères, aujourd’hui c’est un peu différent. Or, le chanteur n’a jamais caché son attirance pour les très très jeunes filles. C’est certainement la raison pour laquelle Fabienne a gardé le silence si longtemps.

 

 

À lire aussi : Claude François et Johnny Hallyday se détestaient, les révélations de Michel Drucker

 

 

La rencontre de Fabienne et de Claude François

Nous sommes en 1970, et à l’époque, Claude François est une véritable star. Et concernant ses relations personnelles, il n’a jamais caché son attirance pour les très jeunes filles.  «Je les aime jusqu’à 17, 18 ans. Après je commence à me méfier, avait-il déclaré. Les filles commencent à réfléchir, elles ne sont plus naturelles. Ça commence même quelquefois avant. » D’ailleurs, il rompt avec France Gall alors que la chanteuse n’avait que 17 ans.

 

 

 

Mais cette année-là, il fait la rencontre de Fabienne, qui à l’époque, n’avait que 13 ans… Nous sommes en mars 1977 et la jeune femme découvre qu’elle est enceinte de cinq mois à seulement 15 ans. Alors évidemment, c’est une relation qui aurait fait scandale, même à l’époque. Voilà pourquoi, elle est toujours restée très discrète à ce sujet et ne finit par se confier que ce lundi 25 mars.

 

 

 

À lire aussi : Cette révélation vraiment choquante qui vient d’être faite sur la vie sexuelle de Claude François

 

 

claude-françois-fabienne-relation-scandaleuse-fille

«Je les aime jusqu’à 17, 18 ans »

 

Claude François : cette relation qui fait scandale

C’est à l’occasion du passage de sa fille, Julie, dans l’émission Ça commence aujourd’hui, que Fabienne accepte pour la première fois de témoigner. Elle revient notamment sur sa relation avec Claude François et, l’énorme différence d’âge qui les séparait.

 

« Nous étions attirés l’un par l’autre. Je ne lui ai jamais indiqué mon âge. Je faisais plus âgée. C’est vrai que j’étais grande, j’avais déjà 1m70, je parlais plusieurs langues…  »

 

« C’est vrai que j’étais jeune, mais à l’époque, c’était un autre contexte. C’était les années après 1968 – “Il est interdit d’interdire” – donc on ne voyait le mal nulle part. On n’avait pas trop conscience non plus de tous ses enjeux et de tout ce qui pouvait en découler.» 

 

 «  Il est vrai qu’après, on a d’autres perceptions, et heureusement qu’aujourd’hui, le monde a changé. On est beaucoup plus conscient de tout ce qui peut s’ensuivre.»

 

Ça peut vous intéresser :

-> Mort de Claude François : quarante ans après, un policier raconte ce qu’il a vu chez Claude François au moment des faits

-> Claude François n’est pas mort dans sa baignoire ! Les vraies circonstances de sa disparition dévoilées 

-> Michael Jackson : Les révélations de son ex-garde du corps sur sa sexualité…

-> Quand Yann Moix défend très maladroitement Michael Jackson sur les accusations de pédophilie

En savoir plus sur : - - -

Publié par Claire le 26 Mar 2019
 
0