Bernadette Chirac : elle lance une rumeur qui va finir par suivre son époux partout !

S’il y a bien un président qui était un amoureux du terroir, c’est Jacques Chirac ! Or, pendant des années, tout le monde a pensé que son plat préféré était la tête de veau. Et bien il faut savoir qu’il n’en est rien puisqu’apparemment, c’est Bernadette Chirac, qui lance cette rumeur infondée mais qui va le suivre partout !

>> À lire aussi : Patrick Sébastien dévoile une anecdote très coquine sur Jacques Chirac et Bernadette

Bernadette Chirac : une petite farce qui devient une légende !

Bon vivant, Jacques Chirac adorait les bonnes tables. D’ailleurs, on se souvient évidemment de lui au salon de l’agriculture pour déguster des bons vins et des plats du terroir. Or, il faut savoir qu’apparemment, la rumeur veut que son plat préféré était la tête de veau. D’ailleurs, c’est une légende qui le suit partout puisqu’à chaque fois qu’il débarque dans un restaurant, on lui sert systématiquement ce plat.

Mais en réalité, il n’en est rien et c’est ce que confirme Guillaume Gomez, le « chef des Présidents.» D’ordinaire plutôt discret, il fait donc une exception concernant l’ancien chef de l’État.Bernadette Chirac a dit un jour que son mari adorait la tête de veau, ensuite, partout où il allait, on lui servait de la tête de veau… »

Jacques Chirac : des photos refont surface

>> À lire aussi : « Jacques Chirac veut coucher avec moi » : ce jour où Bernadette Chirac a cru mourir devant sa télévision (vidéo)

Il détestait ça !

Quand Bernadette Chirac fait cette petite farce, elle ne s’attendait certainement pas à ce qu’elle se transforme en légende ! Et pourtant, c’est bien le cas puisqu’aujourd’hui encore, n’importe qui vous dira que Jacques Chirac était un fervent défenseur de ce plat typiquement français. Et pourtant, Guillaume Gomez est formel : « En douze ans de mandat on ne lui en a fait que deux fois à l’Élysée. La deuxième fois, il m’a fait appeler et m’a dit : “Chef, la tête de veau était très bonne, mais ce n’est plus la peine d’en faire…” C’était loin d’être son plat préféré.»

Il faut dire qu’entre le chef et le président, c’est une belle complicité qui s’installe. D’ailleurs, il lui décerne la médaille du Meilleur ouvrier de France en lui faisant un joli compliment. « Le jour où il m’a remis ma médaille de Meilleur ouvrier de France, l’aide de camp dont c’était le premier jour à l’Élysée a tendu un petit carton pour lui donner mon nom et là Jacques Chirac m’a mis une grosse tape sur l’épaule : “Mais je le connais ! C’est mon chef, c’est grâce à lui si je suis en bonne santé !” » Il lui devait bien la vérité !

Publié par Claire le 12 Aug 2020
0