La blague d’Emmanuel Macron qui passe mal auprès des Gilets Jaunes

Même si Emmanuel Macron a essayé d’apaiser les tensions liées aux manifestations des Gilets Jaunes, sa petite blague sur l’actualité ne les a pas fait rire…

Emmanuel Macron toujours confronté à la colère des Gilets Jaunes

Alors qu’il a été élu Président de la République le 7 mai 2017, Emmanuel Macron ne cesse de perdre en popularité. En cause ? La colère des Gilets Jaunes qui manifestent activement depuis le 17 novembre dernier. Récoltant seulement 27% d’opinions favorables (selon un sondage BVA), l’actuel Président de la France n’en a pas fini avec les manifestations des Gilets Jaunes. Et ce, malgré son discours du 10 décembre dernier qui cherchait à apaiser les tensions et à revenir à un climat plus serein. Une allocution présidentielle qui a provoqué l’indignation d’une grande partie des Français, rassemblés le 15 décembre dernier pour faire entendre leur mécontentement face aux décision prises par Emmanuel Macron. Et, hélas, pour l’ancien banquier de 40 ans, sa petite blague sur l’actualité faite durant le Noël de l’Elysée, ne va assurément pas calmer l’indignation des Gilets Jaunes, bien au contraire.

Emmanuel Macron balance une blague mal venue

La blague d’Emmanuel Macron qui ne plaît pas aux Gilets Jaunes

La petite blague d’Emmanuel Macron mal perçue par les Gilets Jaunes

En effet, le mercredi 19 décembre s’est déroulé le « Noël de l’Elysée » en la Manufacture des Gobelins et non pas dans la salle des fête du fameux palais. La raison ? D’importants travaux de rénovation pour une valeur de 500 000 euros et obstruant totalement le passage. Néanmoins, le couple présidentiel a eu la possibilité de remettre de nombreux cadeaux aux enfants en plein cœur du 13ème arrondissement de Paris. Un Noël passé dans la bonne humeur jusqu’à la petite blague d’Emmanuel Macron. Lorsqu’un journaliste a demandé au Président de la République : « Vous distribuez des cadeaux, Mr le Président? », celui-ci a répondu avec un ton sarcastique :  « de temps en temps ! ». Mais c’est une maladie ! ». Une remarque réellement mal perçue par les Gilets Jaunes, pour qui la fin d’année est loin d’être une fête…

En savoir plus sur :

Publié par Leslie le 20 Déc 2018
 
0