Européennes 2019 : Qui a dit que tous les candidats étaient ennuyeux ? Découvrez les propositions les plus insolites!

Voilà plus d’un mois que les élections européennes ont officiellement débuté. Entre meetings, débats télévisés et distribution des programmes, les candidats n’arrêtent pas. Mais comme on aime dire : les meilleures choses ont une fin. En effet, dimanche, la population française est invitée à se rendre dans les bureaux de vote. Au total, 34 listes sont proposées en France. L’écologie semble occuper une place centrale cette année, avec notamment Yannick Jadot en tête de liste d’Europe Écologie les Verts.

>> À lire aussi : Vous pourriez recevoir un appel d’un ministre français dans les prochains jours et ce n’est pas une blague 

Un fort taux d’abstention attendu aux élections européennes

En tant que résident en France, nous sommes par nature de potentiels électeurs européens. Pourtant, ce n’est pas le sentiment que partage l’ensemble de la population. Celle-ci ne se sent pas concernée par l’Union européenne et cela se ressent dans les urnes. En 2014, seulement 42% des Français s’étaient déplacés pour voter et rien ne semble avoir changé. Ce qui est le plus préoccupant pour les élections européennes de 2019, c’est le désintérêt des jeunes. D’après une étude réalisée sur les 18-34 ans, environ 70% déclarent ne pas vouloir aller voter dimanche. Les raisons sont multiples et concernent souvent le manque d’intérêt porté à cette catégorie d’âge dans les programmes électoraux. Mais si on prend le temps d’étudier les propositions des candidats, certaines sont insolites et viennent pimenter la campagne.

>> À lire aussi : Quiz : connaissez-vous bien les capitales européennes ? 

Des propositions insolites dans les programmes des candidats

Il est venu le temps des cathédrales… Euh pardon, des élections. En effet, l’ensemble de la population française est invitée à se rendre dans les bureaux de vote dimanche pour élire des représentants européens. Malgré le manque d’engouement face à cet événement, certains candidats proposent des réformes insolites qui vous réservent de jolies surprises.

Et dans la catégorie insolite, on retrouve très largement en tête Jean-Christophe Lagarde représentant de l’UDI qui souhaite créer un billet de 1€. Ou comment avoir l’air riche plus facilement… Bien que l’idée nous enchante, Louis Giscard d’Estaing, numéro 3 de la liste affirme que cela permettrait d’étendre l’influence de la monnaie européenne : « la force du billet d’un dollar est d’être utilisé dans le monde entier de façon courante… L’euro se doit, s’il veut être une monnaie de référence internationale, d’avoir un billet d’un euro »

Et en 2019 c’est un parti insolite qui fait son entrée dans ces élections : le parti animaliste, qui bâtit son programme sur la défense des droits des animaux et leur bien-être. La liste propose donc de créer un « statut juridique européen à part entière pour les animaux terrestres et aquatiques avec des règles propres à chaque catégorie (compagnie, dit de rente, sauvage ». L’objectif est de venir en aide aux animaux lors de catastrophes naturelles par exemple.

>> À lire aussi : Grosse tension entre deux gilets jaunes dans l’émission politique sur France 2

Un retour à la monarchie envisagé par un parti pour les européennes

Il semblerait que la liste Alliance royale ne soit pas très fan de la République. En effet, le parti base la totalité de son programme sur un retour à la monarchie « le roi est simplement là, au service de son peuple ; il ne se préoccupe pas de la prochaine élection ; il travaille pour la prochaine génération. »

Rappelons que la dernière fois que la France avait un roi au pouvoir, c’était en 1848 avec le fameux Louis-Philippe Ier… Ça donne à réfléchir sur les changements qu’il faudrait adopter en cas de victoire de ce parti…

>> À lire aussi : Comment devenir Miss France ? Découvrez tous les critères ! 

Un droit au jardinage

Décidément, la liste Décroissance portée par Thérèse Delfel fait beaucoup parler d’elle par ses propositions insolites. Si son objectif premier se rapproche de la liste d’EELV, les moyens pour y parvenir sont quant à eux uniques. « Supprimer ou taxer lourdement la publicité, le luxe, les bolides urbains, les technologies abrutissantes » ne nous étonne pas tant que ça mais « garantir un droit au jardinage » est une grande première. Décroissance souhaite également encourager les monnaies locales et régionales afin d’affaiblir la finance et remettre l’euro à sa place.

Rendez-vous le 26 mai pour savoir si certaines de ces propositions insolites seront adoptées… Et on n’oublie pas de souhaiter bonne fête aux mamans.

>> À lire aussi : Alerte ! Que se passerait-il si les abeilles disparaissaient ? 

En savoir plus sur : - -

Publié par Emma le 24 Mai 2019
0