Emmanuel Macron moqué et ridiculisé par François Ruffin sur les Champs-Elysées (vidéo)

 

Les temps sont durs pour Emmanuel Macron. Près de cinq mois après le début de la crise des Gilets jaunes, de nombreux manifestants comptent encore poursuivre leurs journées de mobilisation contre l’action gouvernementale. Le président de la République, qui oscille entre ces contestations, le grand débat, le remaniement ministériel et les prochaines élections européennes, serait éreinté selon bon nombre de ses proches collaborateurs. Le locataire de l’Elysée souffrirait d’une forme de burn-out selon leurs dires. Pour ne rien arranger à ces problèmes, le député de la France Insoumise, François Ruffin en a remis une couche lors de l’avant-première de son film J’veux du soleil dans un cinéma sur les Champs-Elysées.

 

>>>À lire aussi : Emmanuel Macron dans un état inquiétant, ses proches tirent la sonnette d’alarme

 

Le portrait d’Emmanuel Macron devant le film sur les Gilets jaunes

Trois ans après son film Merci Patron ! qui avait notamment reçu le Cesar du meilleur documentaire en 2017, François Ruffin revient avec un nouveau long-métrage. Dans J’veux du soleil, sorti en salles mercredi, le député insoumis retrace le parcours de plusieurs Gilets jaunes et filme la colère de ces hommes et femmes qui ont revêtu la tenue contestataire. Pour l’avant-première qui se tenait au cinéma le Lincoln, sur les Champs-Elysées, François Ruffin s’est moqué d’Emmanuel Macron en installant son portrait présidentiel sur l’un des fauteuils de la petite salle.

 

>>>À lire aussi : Blanche Gardin tacle sévèrement Emmanuel Macron dans une lettre cinglante

 

La nouvelle attaque de François Ruffin contre Emmanuel Macron

« Vous allez voir, il y a un maire dans le film, Alain Lacoste, qui l’a vu et qui a dit : « Emmanuel Macron, au lieu de faire un grand débat, il devrait aller voir ce film » balance François Ruffin avant la projection. On n’est pas loin de chez lui là, donc on l’a amené. On l’a amené voir les Gilets jaunes du pays, Alain le maire, Cathy, Cindy et ainsi de suite donc on va l’installer. On va le mettre au milieu de la salle. Il en sortira plein d’empathie pour ces Français et il fera désormais passer les gens avant l’argent. Merci à vous. » Une nouvelle pique qui ne devrait pas forcément plaire au président.

 

 

Ça peut vous intéresser :

–> Emmanuel Macron, sa perte de poids inquiétante qui trahit son inquiétude

–> Le Président reconnaît avoir « commis des erreurs » sur la gestion des Gilets jaunes

–> Septuagénaire blessée à Nice, cette déclaration d’Emmanuel Macron qui fait scandale

 

En savoir plus sur : - -

Publié par Maxime le 04 Avr 2019
 
0