Eric Dupond-Moretti: la déclaration qui a surpris les Français (VIDEO)

Le 19 juillet dernier, le Garde des Sceaux a affirmé être féministe lors de son interview dans le 20 heures de France 2. Cette déclaration n’a pas manqué d’étonner les téléspectateurs. En effet, Eric Dupond Moretti a été accusé de sexisme à plusieurs reprises par les associations féministes. Découvrez la vidéo de sa prise de parole jute ici:

A lire aussi: Fête nationale du 14 juillet : ce geste d’Eric Dupond-Moretti fait scandale !

Eric Dupond-Moretti surprend les Français

« Je le dis, sans avoir à rougir, je suis féministe » a déclaré Eric Dupond-Moretti sur le plateau de France 2 ce dimanche. Pourtant, à l’annonce de sa nomination au gouvernement, ils étaient nombreux à exprimer laisser transparaître leur inquiétude. En effet, l’avocat était déjà dans le viseur de plusieurs associations féministes pour son infléchissement sexiste. En effet, il y quelques années, il n’avait pas hésité à exprimer son soutien à Dominique Strauss-Kahn ou encore à Bertrand Cantat (accusé de féminicide). Il avait également désapprouvé le mouvement #balancetonporc qualifiant le mouvement d’outrage sexiste.

Cependant, lors de son interview, le Grade des Sceaux a tenu à revenir sur certaines de ses déclarations. « Je suis pour une égalité absolue des hommes et des femmes, notamment sur le plan salarial » a-t-il déclaré. Il affirme par ailleurs avoir dit que « #MeToo a libéré la parole des femmes ». « J’ai dit qu’il fallait absolument, et je l’ai écrit, permettre aux femmes les plus timorées de dire les choses. J’ai dit qu’il fallait condamner les salauds qui se tenaient mal avec les femmes » a-t-il ajouté. Cependant il a très vite nuancé ses propos en disant « Mais pour autant j’ai ajouté que la justice ne devait pas se rendre sur les réseaux sociaux, que la toile ne pouvait pas être rendue sur les réseaux sociaux, que la toile ne pouvait pas être le réceptacle de ces plaintes ».

Un féminisme « dévoyé »

L’avocat a poursuivi en affirmant que le féminisme était une « grande cause » et qu’il la soutenait. Cependant il a stipuler que selon lui il était « dévoyé » quand il était « excessif ». Afin de montrer son soutien à la cause féministe Eric Dupond-Moretti s’est même servi d’exemples pour étayer ses propos. « Je veux q’un homme puisse prendre un ascenseur avec une femme, et la guerre des sexes, je trouve qu’elle est inutile ».

Cependant, quand on l’interroge concernant le cas de Gérald Darmanin, il campe sur ses positions. « Je dis qu’il est présumé innocent, que ce n’est pas une règle mineure, que ça n’est pas une règle accessoire, c’est la Constitution ». « Ça concerne tout le monde, la présomption d’innocence, et les Français ont beaucoup de mal avec ça » a-t-il martelé.

A lire aussi: Eric Dupond-Moretti très proche de Brigitte Macron ? Cette photo qui fait scandale !

Publié par Elodie le 20 Juil 2020
0