Gilets jaunes : Christiane Taubira voit le mouvement d’un bon oeil

Près de trois ans après avoir démissionné de son poste de ministre de la Justice, Christiane Taubira se fait plus discrète dans l’espace médiatique. L’ancienne Garde des sceaux avait été élue femme de l’année en 2013 par le magazine Elle pour avoir défendu « avec courage et éloquence » son projet de loi sur le mariage pour tous. Elle a reçu en novembre dernier une autre distinction honorifique. Le magazine GQ l’a ainsi désignée comme « l’homme politique de la décennie » . Plus rare en interview depuis quelques mois, Christiane Taubira s’est livrée sur les thématiques actuelles dans le Midi Libre ce lundi. L’ex-ministre de la Justice apporte notamment sa vision sur le mouvement des Gilets jaunes.

Christiane Taubira

 

Christiane Taubira regarde les Gilets jaunes avec bienveillance

Le mouvement citoyen des Gilets jaunes, initié sur les réseaux sociaux, a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines. Ce vent de colère à l’encontre de la politique menée par Emmanuel Macron a largement fragilisé la position du chef de l’Etat. Cette révolte sociale est vue d’un bon oeil par Christiane Taubira qui la compare à une « bonne expérience citoyenne et civique » . « Les mouvements Nuit Debout, Occupy Wall Street, Podemos, comme celui des Gilets jaunes, sont une marque de vitalité de la démocratie. La démocratie qui dormait sur elle-même est secouée tout d’un coup. » Ces mouvements contestataires permettraient ainsi au peuple d’exprimer pleinement son opinion.

 

>>>À lire aussi : Brigitte Macron insultée, un couple de journalistes prend sa défense (vidéo)

 

Un avenir politique pour les Gilets jaunes selon Christiane Taubira ?

Après plusieurs samedis de revendications sur les ronds-points de France et dans les rues de Paris, quel avenir pour les Gilets jaunes désormais ? « Les Gilets jaunes seront peut-être une nouvelle génération de partis politiques, nous verrons dans vingt ans comment ça aura mûri ». L’ancienne Garde des sceaux rappelle ainsi que les principaux partis politiques « sont nés de luttes sociales, de mouvements populaires et citoyens » . Christiane Taubira appelle toutefois les partis politiques à se recentrer sur les thématiques qui préoccupent les Français. « Ma préférence serait que les partis existants se ressaisissent des questions politiques, sociales, écologiques, de solidarité internationale. C’est leur travail, leur mission, leur sens, leur finalité même. »

 

 

En savoir plus sur : - -

Publié par Maxime le 31 Déc 2018