Gilets jaunes : Une marche de soutien à Emmanuel Macron prochainement organisée

Les temps sont durs pour Emmanuel Macron ces dernières semaines. Le mouvement des Gilets jaunes a grandement fragilisé sa position. Initié pour lutter contre la hausse des prix des carburants ce vent contestataire s’est transformé en grogne généralisée contre la politique du président. Mais depuis quelques jours, les manifestants semblent davantage s’attaquer à la personne d’Emmanuel Macron. Plusieurs Gilets jaunes se sont ainsi rassemblés devant la résidence secondaire du couple Macron au Touquet. Une quarantaine de citoyens ont tenté d’investir le Fort de Brégançon, persuadés de la présence du chef d’Etat dans cette résidence de vacances dans le Var. Pour remonter le moral du président, insulté, hué et menacé lors de chacun de ses déplacements, plusieurs de ses sympathisants organisent une marche de soutien le 27 janvier prochain.

 

Il faut sauver le soldat Emmanuel Macron

À l’origine de cette initiative, on trouve Laurent, un ingénieur toulousain. Lassé des violences et des attaques répétées à l’encontre d’Emmanuel Macron, ce citoyen a créé un groupe Facebook pour défendre le président. « Depuis plus d’un mois, les Gilets Jaunes bloquent, saccagent, insultent. Il est temps de manifester pour leur dire : STOP ! Maintenant, ça suffit ! » peut-on ainsi lire sur le page « Marche de soutien à Emmanuel Macron » depuis rebaptisée en « Marche Républicaine des Libertés » .

 

Une marche de soutien à Macron

 

>>> À lire aussi : « Un gamin à l’Elysée » : Emmanuel Macron sévèrement attaqué par un ancien ministre

 

La marche de soutien à Emmanuel Macron n’est pas « anti-gilets jaunes »

Plus de 3600 personnes ont répondu favorablement à l’invitation de Laurent pour cette marche de soutien au président. 12 000 personnes ont déclaré être intéressées. Interrogé sur les ondes de Europe 1, l’ingénieur toulousain précise sa pensée : « Quand j’entends que c’est le président des riches, qu’il est à la solde des banquiers, d’un nouvel ordre mondial complotiste, ça me choque et je trouve ça injuste. C’est quand même quelqu’un qui fait bouger les choses. Cette initiative n’est pas une opposition aux Gilets jaunes mais une marche avant tout pour la fin des blocages, la fin des violences, un retour au calme et qu’on fasse la place au dialogue. » Le cortège devrait s’élancer le 27 janvier prochain depuis la place de la République à Paris.

 

 

En savoir plus sur : -

Publié par Maxime le 28 Déc 2018
 
0