Bill Clinton avoue que ses relations avec Monica Lewinski calmaient ses anxiétés

En 1998, le monde entier s’en souvient, éclatait l’affaire Lewinsky. On apprenait que le président des États-Unis, Bill Clinton, entretenait une liaison extraconjugale avec une stagiaire de moins de 25 ans, Monica Lewinski. Mensonges sous serment, détails sexuels troublants, d’autres affaires du passé du président resurgissent, l’affaire fera les gros titres pendant près d’un an, menant même jusqu’à une procédure d’impeachment qui fut bloquée par le Sénat. Pour la première fois, Bill Clinton revient sur cette affaire, sans détour. Il se confie dans un documentaire qui sort aujourd’hui sur la plateforme Hulu, un documentaire consacré à son épouse.

> À lire aussi : Monica Lewinsky : plus de 20 ans après les faits, la stagiaire de la Maison-Blanche n’a pas changé

L’affaire Lewinski a éclaté en 1998

Ce 6 mars 2020 sort le documentaire Hillary, un film en 4 épisodes qui retrace la carrière de celle qui fut Première dame, avant de s’engager dans la course à la présidentielle. Parmi les moments marquants du documentaire, les spectateurs ont prêté attention à la partie concernant le passé trouble de son mari. Face à la caméra, apparait Bill Clinton, 73 ans, qui répond de façon très décontractée aux questions relatives à son affaire extraconjugale : « Vous vous sentez comme chancelant, comme si vous aviez combattu 15 rounds, qui se sont prolongés en 30 rounds. Et vous avez quelque chose qui vous changera les idées pour un moment. C’est ça qui s’est passé ». Voici comment l’ancien président des États-Unis explique ses moments d’égarement avec Monica Lewinski.

Monica Lewinski et Bill Clinton photographiés à l’époque de leur relation durant son stage à la Maison-Blanche

> À lire aussi : Scandale Benjamin Griveaux : les plus célèbres affaires de sexe en politique

Bill Clinton revient sur ce scandale, dans le documentaire consacré à sa femme

« Parce que là…. quelle que soit la vie… pas seulement la mienne. On vit tous des moments de pression, des déceptions, des terreurs, des peurs… de tout. Les choses que j’ai faites, je les ai faites pour gérer mes anxiétés. Je suis maintenant quelqu’un de différent, totalement différent de qui j’étais. Tout ça, c’était il y a 20 ans ». La justification de Bill Clinton peut sembler faible, surtout par rapport à la façon dont la jeune Monica a par la suite été traitée, et il s’en rend compte. « Je me sens mal du fait que la vie de Monica Lewinski ait ensuite été définie par ça. C’est injuste, je pense. Au fil des années, je l’ai observée en train d’essayer d’avoir à nouveau une vie normale, mais ça dépend ce que vous définissez comme normal ». Pour rappel, Monica Lewinski aurait pratiqué des fellations au président, dans le Bureau ovale, à une dizaine de reprises. Des actes de masturbation, des conversations érotiques par téléphone et des actes de pénétration avec un étui à cigare font également partie des rapports sexuels qui ont été détaillés lors de leurs auditions face au juge.

> À lire aussi : Barack Obama aurait eu une liaison avec une célèbre chanteuse

Hillary Clinton donne également sa version des faits

Dans ce documentaire consacré à Hillary Clinton, il était évidemment important de connaitre la réaction de la First Lady lorsque l’affaire a éclaté. Bill Clinton, qui a accepté de répondre à toutes les questions, se souvient : « Je me suis assis sur le lit et je lui ai parlé. Je lui ai expliqué exactement ce qu’il s’était passé, quand c’était arrivé. Je lui ai dit que je me sentais très mal par rapport à ça. Elle m’a dit que je devais le dire à ma fille. Elle m’a dit que (sa réaction) serait pire que la sienne. Alors je l’ai fait, et ce fut terrible ». À son tour, Hillary répond aux questions de la journaliste. « J’étais dévastée. Je n’en revenais pas. J’étais tellement blessée personnellement. Je pensais “Je ne peux pas croire ça. Tu mens”. Nous avons vu un conseiller conjugal… des douleurs, beaucoup de peines ».

> À lire aussi : Jacqueline Chabridon : Qu’est devenue l’ancienne maîtresse de Jacques Chirac ?

Bill Clinton révèle avoir eu une maitresse pour calmer ses anxiétés

L’affaire Lewinski valut à Bill Clinton de devenir le deuxième président américain à recevoir une mesure d’impeachment à son encontre. Il était accusé de parjure devant un tribunal assermenté et d’obstruction à la justice. Au bout de 5 semaines de procès, il a été acquitté. Bill Clinton continua son deuxième mandat jusqu’en 2001. En 2016, c’est son épouse qui fut sous les feux des projecteurs, alors qu’elle a affronté Donald Trump dans la course à la présidence.

> À lire aussi : Jacques Chirac : le petit surnom qu’il utilisait pour appeler sa maîtresse

Crédits : Hulu

Publié par Nicolas F le 08 Mar 2020
0