Alsace : pour faire des économies, ce maire a trouvé une solution !

C’est en Alsace, à Wintzenheim qu’un maire a pris une décision radicale pour faire économiser de l’argent à sa commune. En 10 ans, 50 000 euros ont été économisés.

Un maire qui ne fait plus de cérémonies de vœux

Il s’appelle Serge Nicole. Il est le maire d’une petite commune de 7 500 habitants : Wintzenheim. Et pour faire des économies, il a décidé, depuis son élection en 2008, de supprimer les habituelles cérémonies de vœux.

 

Des cérémonies qui ne lui manquent pas. « On entend les mêmes choses à chaque fois. Je suppose que les différentes collectivités […] entendent la même chose partout. »

 

Il explique à nos confrères des Dernières Nouvelles d’Alsace que « c’étaient des soirées qui coûtaient entre 5 000 et 6 000 euros. J’arrondis à 5 000 euros, ce qui nous fait 50 000 euros d’économie aujourd’hui. Cela représente 2 points de fiscalité pour nos contribuables. »

 

Une décision qui va bien au delà de simples économies. Il s’agit avant tout de montrer l’exemple. Un exemple qui fait du bien en ces temps de crises.

 

Le maire estime que « c’est aux élus de montrer l’exemple »

La décision a été saluée par tous ses administrés. Le maire souligne également que « je n’ai eu que des échos positifs ». 

 

Et pour cause. Les habitants de cette petite commune savent où va l’argent« On fait différemment. Quand il y a une fête de quartier, on offre le crémant. Comme ça, ce sont nos concitoyens qui en profitent. On leur offre aussi le vin d’honneur. On améliore les prestations pour la fête des aînés, on sert beaucoup de personnes nécessiteuses, tout cela repart au CCAS ». 

 

Et, voyons-y le message qu’on veut y voir, Serge Nicole rappelle que « Je pense qu’on ne peut pas toujours se lamenter. Je pense que la France va mal, tout le monde dit qu’il faut faire des économies mais personne n’est prêt à faire des économies. Je pense que c’est aux élus de montrer l’exemple. Quand je parle des élus, je pense aussi au niveau national ». Une jolie leçon que rappelle ce maire !

 

Emmanuel Macron, quant à lui, a décidé cette année de ne conserver qu’une seule cérémonie de vœux en 2019. Contre une vingtaine début 2018.

En savoir plus sur : - -

Publié par Mélaine le 13 Jan 2019
 
0