Brigitte Macron : cette séquence qui pourrait être censurée…

 

Brigitte Macron est encore et toujours la cible des Gilets Jaunes et n’arrête pas d’en prendre pour son grade. D’ailleurs une séquence d’une grande violence diffusée à la télévision a retenu l’attention de Marlène Schappia. La Ministre a même tenu à prendre la défense de l’actuelle Première Dame de France.

Brigitte Macron victime de propos misogynes : Marlène Schiappa monte au créneau

La révolte des Gilets Jaunes continue avec violence à travers la France. Depuis de nombreuses semaines, les révoltés contre la taxe s’en prennent à Emmanuel Macron sur ses prises de positions, mais aussi à sa femme. En effet, la Première Dame de France est victime de propos dégradants et teintés d’une misogynie de plus en plus importante et déplacée. Des comportements inacceptables pour Marlène Schiappa, la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes :  « On les accuse toujours toutes des mêmes choses. Être frivole, dépensière, manipulatrice, de diriger leur mari dans l’ombre, de faire des crises de colère… Ça a été le cas pour toutes, sans distinction ! Sans compter le fait qu’on parle sans cesse de leur tenue vestimentaire, avec toujours un commentateur pour les en blâmer. » A-t-elle expliqué concernant les Premières Dames de France dans l’histoire.

 

Marlène Schiappa outrée par la misogynie des Gilets Jaunes

Marlène Schiappa prend la défense de Brigitte Macron contre des propos misogynes

Marlène Schiappa dénonce une séquence au CSA

Mais ce qui a le plus choqué Marlène Schiappa c’est une séquence diffusée sur la chaîne RT France. Cette scène s’est déroulée le 22 décembre 2018 proche de Montmartre où, Charlène, une Normande jaune a tenu des propos « profondément orduriers » en parlant de d’Emmanuel Macron et surtout de sa femme : « Il commence à nous prendre la tête. Il n’écoute personne, il ne pense qu’à son petit confort, qu’à sa petite Brigitte. Mais nous, on veut voir Brigitte à poil sur un tas de palettes ! ». Marlène Schiappa s’est insurgée : « Tout cela procède d’une misogynie honteuse. Aucun responsable politique des oppositions ne l’a défendue. Ça me révulse. D’ailleurs, je prépare un signalement au CSA au sujet de cette vidéo ».

En savoir plus sur : -

Publié par Leslie le 09 Jan 2019
 
0