Être maman et travailler revient à cumuler deux jobs à plein temps !

Être maman, un job à plein temps

Être maman n’est pas de tout repos. C’est même très très très loin d’être le cas. D’après une étude récente, être maman serait un vrai job à plein temps. Bien qu’on n’ait pas vraiment besoin d’une étude pour nous démontrer ça… Quoi qu’il en soit, elle a été réalisée par le Welch College aux États-Unis et les résultats sont effrayants. Pour les mamans qui reprennent le chemin du boulot, cela équivaudrait à travailler 98 heures par semaine (en cumulant son activité professionnelle et son job de maman). Oui, ça fait beaucoup, explication.

etre maman

14 heures consacrées aux enfants et au foyer

Pour réaliser cette étude, 2000 mamans ont donné de leur personne. Les femmes sélectionnées pour ce test ont des enfants âgés de 5 à 12 ans. L’étude a permis de démontrer que ces mères de famille passent en moyenne 14 heures par jour à s’occuper des enfants et des tâches de la maison. Ce qui est énorme lorsqu’on tient également compte des heures passées sur leur lieu de travail. Ces mamans expliquent que leur journée débute environ vers 6h20 et ne se termine pas avant 20h30. Une journée longue et éreintante, en somme. La fatigue se fait donc sentir bien avant la fin de la semaine.

 

Les mamans sont des Wonder Women

Les mamans sont des Wonder Women, mais ça, on le savait déjà. Cela revient véritablement à dire qu’elles cumulent deux jobs en même temps. Difficile de savoir quand trouver un tout petit peu de temps pour soit dans cette histoire de parentalité. Les mamans interrogées déclarent avoir environ 1 heure pour elle par jour. Quoi qu’il en soit, les « working mums » sont des mamans exemplaires. « Les résultats de l’enquête soulignent à quel point le rôle de la mère peut être exigeant » a expliqué Casey Lewis, l’un des auteurs de l’étude. Certaines avouent recevoir l’aide d’une babysitter ou de membres de la famille. Et les mamans qui travaillent, elles en pensent quoi ?

Crédit photo / photo à la une : Pixabay

En savoir plus sur :

Publié par Charlene le 24 Mar 2018
0