Bonne nouvelle, la série « 13 reasons why » aura bien droit à une deuxième saison !

Publié par Charlene le 10 Mai 2017

C’est officiel, la série « 13 reasons why » reviendra prochainement sur Netflix ! On ne vous spoil rien, mais il est vrai que la fin de la saison 1 s’était un peu terminée en queue de poisson. Et je pèse mes mots, j’ai pété un plomb en voyant le générique de fin apparaître sur mon écran. Je pense qu’il en a été de même pour beaucoup de personnes qui ont regardé la série. Pour ceux qui ne l’ont pas vu, en résumé, il s’agit d’une jeune lycéenne qui se suicide. Dit comme ça, je sais que ça commence mal. Mais la suite devient particulièrement intrigante lorsqu’on découvre les 13 raisons qui l’ont poussé à commettre l’irréparable. C’est à ce moment-là qu’entre en jeux tous les étudiants du Lycée Liberty.

13 reasons why

Les événements quotidiens qui leur arrivent (et dont ils sont la cause…) sont assez tristes, parfois drôles, et bien souvent lamentables. Mais une chose est sûre, on s’attache rapidement aux personnages et c’est très prenant. Le seul petit hic, en effet, c’est que cette série provoque tout un tas de questions, auxquelles on a forcément envie de connaître les réponses. Ce que ne nous apporte pas vraiment le clap de fin. D’où, selon moi, la quasi obligation de produire la deuxième saison. Cette fois encore, c’est Selena Gomez qui la produira. Elle a d’ailleurs confirmé l’info sur Instagram avec le message suivant : « Leur histoire n’est pas terminée ». Et on est bien d’accord avec elle.

 

D’ailleurs, Netflix a aussi confirmé la chose sur sa page Facebook. Nous voilà donc rassuré(e)s. Ce qui est assez génial, c’est que cette série est en fait inspirée du roman de Jay Asher. Le problème, c’est que ce cher monsieur n’avait pas écrit de suite à son histoire. J’imagine que ceux qui ont lu le bouquin ont du s’en mordre les doigts. Mais du coup, il participera à l’écriture du scénario de la saison 2 avec Selena Gomez. Histoire qu’on ne reste pas sur notre faim, quand même !

Crédit photo / photo à la une : Netflix

 
0