Acceptez-vous les conditions générales des applis sans les lire ? Voici tout ce à quoi vous dites oui !

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

Qui peut prétendre avoir lu entièrement les interminables pages des conditions générales lorsqu’il s’inscrit sur un site ou télécharge une appli ? On clique tous sur le bouton « accepter », sans même savoir ce que l’on accepte. À vrai dire, on pourrait donner son accord pour à peu près tout. Pourtant, si ces textes légaux servent d’avertissement, c’est qu’il pourrait y avoir des points dont vous devriez vous méfier. Un artiste russe a voulu marquer les esprits en imprimant les fameuses conditions générales de nos réseaux sociaux préférés sur des feuilles A4. Le résultat est vertigineux. Plus les textes sont longs plus on vous conseille de se méfier ! Regardez la vidéo pour découvrir quel réseau social est le plus inquiétant !

 

Voilà pourquoi il faut lire les conditions générales

Il existe aujourd’hui une appli pour presque tout ! Les utilisateurs d’Android ont le choix parmi 2,8 millions d’applis disponibles et les utilisateurs d’iPhone, 2,2 millions. Derrière chacune de ces applis se cachent des sociétés qui bien sûr ne travaillent pas bénévolement. Alors, si l’appli est gratuite, comment gagnent-ils de l’argent ? Avec les publicités ou la revente de données. Deux pratiques qui sont réglementées et auxquelles vous avez consenti lorsque vous avez accepté de télécharger l’application et les conditions générales afférentes.

 

Quelle appli à le plus de termes et conditions ?

Dima Yarovinsky, un designer russe a voulu alerter la population sur ce que peuvent cacher ces termes et conditions et autres CGV. Un long texte juridique de protection et d’avertissement ne veut pas spécialement dire que l’application maltraite vos droits. Simplement, il y a plus de chances que cette application se prémunisse de toute action de votre part ou qu’elle utilise vos données à de nombreuses fins dont elle vous fait part au travers ces textes. Dans l’ordre croissant, les plus courtes conditions générales sont celles de WhatsApp, suivies (étonnamment) par Google, Tinder et Twitter. Facebook se trouve sur la troisième marche du podium. Quant à Snapchat, l’application dépasse de loin Facebook. Mais la palme des plus longues conditions générales revient à Instagram qui propose un texte à accepter deux fois plus long que les autres ! La prochaine fois, réfléchissez avant de scroller et accepter.

conditions générales applis

Publié par Nicolas F le 08 Mai 2018