Il gagne (bien) sa vie en mendiant de l’argent sur ses réseaux sociaux !

Jovan Hill, 25 ans, a été surnommé le « mendiant 2.0 ». Malgré ce surnom, il vit dans un bel appartement à New York où il y coule des jours heureux avec ses colocataires. On préférerait l’appeler le « glandeur 2.0 », parce qu’en réalité, il passe sa journée à quémander de l’argent, ce qui lui permet de ne pas travailler mais de tout de même gagner environ 4 000 dollars par mois. Regardez la vidéo pour découvrir comment il s’y prend pour toucher ce confortable revenu sans rien faire !

 

Ce mendiant d’Internet gagne bien sa vie

Ce New-Yorkais d’origine texane ne vit que de dons. Comme les mendiants dans la rue, il passe sa journée à faire des appels aux dons à des généreux admirateurs mais sur Internet. Il fait des vlogs, des livestreams à longueur de journée, dans lesquels il supplie ses abonnés de lui envoyer de l’argent. Il utilise YouTube, Periscope, Instagram et Twitter pour solliciter sans cesse la générosité des internautes. Par exemple, dans l’une de ses vidéos, il explique vouloir déménager à Los Angeles : « Je suis très pauvre aujourd’hui. Alors si vous voulez une exonération fiscale, s’il vous plait, faites un don à l’association Jovan ». Sur une journée, il publie environ 3 vidéos de 10 à 30 minutes. Il utilise son iPhone pour filmer son quotidien. Que peut-on voir dans ses vidéos ? En réalité, pas grand-chose… Jovan parle de l’actualité, il se dévoile un peu sur son enfance. Mais il adore aussi parler de cannabis ou de nourriture. Par exemple, un banquier de 23 ans habitant l’Oklahoma, explique au New York Post : « La seule raison pour laquelle je me réveille et je vais au travail chaque jour, c’est pour donner de l’argent à Jovan pour qu’il paie son loyer ».

 

Il passe sa journée à se filmer et à quémander

Dans toutes ses vidéos, vous l’entendrez au moins une fois demander de l’argent. Et de l’argent, il en a besoin car il vit à Brooklyn, et a besoin d’au minimum 1 300 dollars pour son loyer. Il prévoit 100 dollars par mois pour s’acheter des nouveaux t-shirts et quelques dollars supplémentaires pour se payer son cannabis, ses jeux vidéo et de l’argent qu’il envoie aussi à sa mère. En tout, il cumule plus de 200 000 followers sur les différentes plateformes, ce qui lui permet de gagner environ 4 000 dollars par mois. Ce jeune homme qui n’a pas de travail, a eu l’idée de demander de l’argent la première fois, alors qu’il gérait un Tumblr et qu’il avait demandé à ses abonnés d’envoyer un peu d’argent pour sa grand-mère malade qui n’arrivait pas à payer ses factures.

 

Il gagne plus en ne faisant rien qu’en travaillant

Il s’attendait à recevoir une centaine de dollars mais il a reçu 3 000 dollars. En comprenant le potentiel qu’il y avait là derrière, il a décidé de continuer. Il s’est bâti une notoriété sur différentes plateformes et a ouvert des comptes dans des banques virtuelles en ligne comme Venmo. Il a aussi un compte sur Patreon, un site qui propose aux gens de s’abonner pour avoir du contenu, sur base d’un abonnement mensuel à seulement 1 dollar par mois. Il a grandi dans une famille de 12 enfants et a toujours été habitué à se débrouiller par lui-même. Après avoir arrêté ses études à l’université, au Texas, il est parti vivre à New York. Il a travaillé dans un cinéma mais « je gagnais moins d’argent que rester assis chez moi et faire des livestreams cinq fois par jour. Alors pourquoi travailler ? ».

mendiant 2.0 dons réseaux sociaux

Crédits : Instagram/ehjovan

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Nicolas F le 01 Jan 2019