Jean Castex : sa déclaration sur la réforme des retraites qui ne va pas plaire aux Français…

Jean Castex a été élu il y a quelques jours maintenant. À peine élu qu’il a déjà commencer le travail, notamment sur la réforme des retraites, mise entre parenthèses avec la crise du coronavirus.

jean castex retraite

>>> À lire aussi : Jean Castex : son surnom très olé olé qui l’amuse beaucoup !

Jean Castex, déjà sur le front

Ce vendredi 3 juillet, la France et le monde politique apprenaient la démission d’Edouard Philippe de son poste de Premier ministre. Après trois ans de bons et loyaux services à Matignon, il a donc décidé de quitter ses fonctions afin de se consacrer pleinement à son nouveau poste de maire du Havre. Mairie qu’il a remportée haut la main avec 59% des voix.

Jean Castex a été élu seulement quelques heures après l’annonce d’Edouard Philippe. Et la passation s’est faite dans l’après-midi et Jean Castex s’est aussitôt mis au travail sur des sujets épineux comme la réforme de la retraite.

Il a donc affirmé qu’il serait « irresponsable » de refuser de réformer les traites. Dans un entretien au JDD, il expliquait : « Des décisions essentielles sont sur la table. L’emploi, évidemment, qui dans le contexte actuel requiert une mobilisation de tous dans le cadre de la nouvelle donne sociale lancée par le président de la République. Le soutien aux soignants et la transformation de notre système de santé dans le cadre du “Ségur” que je conclurai la semaine prochaine ». 

>>> À lire aussi : Reconfinement : Jean Castex annonce qu’un plan est prêt à être lancé…

Les retraites ne passeront pas à la trappe

Il poursuit : « Le plan de relance doit donc être finalisé. A quoi s’ajoutent les réformes qui étaient dans les tuyaux sur les retraites et sur l’assurance-chômage. Et celle de la dépendance qui devra venir ensuite et qui correspond à une nécessité. Tous ces sujets sont directement impactés par la crise. Ce qui nécessite de les reprendre dans un cadre concerté et avec une cohérence d’ensemble ».

Interrogé par les sénateurs ce mercredi 8 juillet sur la réforme des retraites, le Premier ministre a alors annoncé que « refuser de parler des retraites lorsque l’équilibre des comptes, et donc la sauvegarde du système actuel se trouve compromise, serait irresponsable. Je vais rouvrir le dialogue, toutes les organisations syndicales viendront discuter avec moi (…). Et nous nous mettrons d’accord sur une méthode et un calendrier« .

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron : son coup bas à Jean Castex qui fait jazzer…

En savoir plus sur : - - -

Publié par FJ le 10 Juil 2020
0