Un comédien doit quitter la Russie à cause d’une blague !

Un comédien russe a été contraint de quitter la Russie à cause de plusieurs blagues à caractère religieux lors de ses spectacles. La police a ouvert une enquête contre le jeune homme qui ne se sent plus en sécurité dans son pays.

À lire aussi : Après les concours de claques, les concours de fessées font le buzz en Russie

On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui. Ce que ne dit pas le dicton, c’est que c’est mission quasi impossible lorsque l’on est Russe. Même Tom Cruise aurait du mal à échapper à la police de l’humour russe.

Le comédien Alexander Dolgopolov a publié cette semaine une photo d’un avis du ministère de l’intérieur envoyé à la HopHead Tap Room de Saint-Pétersbourg, salle dans laquelle le jeune homme s’est produit en février dernier. Un avis demandant à l’établissement de fournir des informations à son sujet. Lors de cette représentation qui a cumulé près de 3 millions de vues sur Youtube en 9 mois, Dolgopolov a fait des blagues assez osées sur la Vierge Marie et Jésus. C’est son avocat, Leonid Solovyov, qui a confirmé à l’agence Reuters que l’enquête policière sur son client était liée à une plainte selon laquelle ses blagues portaient atteinte aux croyances religieuses. « Il a décidé de quitter la Russie pour des raisons de sécurité » , a déclaré l’avocat, avant de confirmer que la situation était temporaire.

À lire aussi : En Russie, des vaches portent des casques de réalité virtuelle pour les stimuler à produire plus de lait

Blaguer sur la religion est interdit par la loi

La Russie ne rigole vraiment pas avec ce genre d’humour. Le pays a adopté des lois qui rendent illégal d’insulter les sentiments des croyants religieux et d’affronter les autorités en ligne. Et comme si cela ne suffisait pas, le jeune Russe de 25 ans s’est aussi attaqué à Vladimir Poutine : « Notre population s’est divisée en deux camps. D’un côté, il y a ceux qui soutiennent Poutine, et de l’autre, il y a ceux qui savent lire, écrire et tirer des conclusions logiques » . Connaissant l’humour de « Vlad le Terrible » , ça n’a pas dû arranger son cas. Une enquête policière a été lancée contre Alexander Dolgopolov, qui si l’on se fie à son dernier post Instagram, se trouve actuellement en Israël et en sécurité.

Encore une preuve qui montre que la Russie est un pays accueillant et chaleureux (on espère que Vladimir ne maitrise pas l’ironie…)

À lire aussi : Complètement ivre, il galère à faire ses courses dans un supermarché en Russie… (vidéo)

Publié par Flavien le 26 Jan 2020
0