Attention : cet aliment a priori inoffensif est extrêmement dangereux pour votre nourrisson

Connu pour ses nombreuses vertus thérapeutiques, et ses moultes utilisations culinaires, le miel est un très bon allier. Cependant, il est déconseillé d’en donner sous quelque forme que ce soit aux nourrissons de moins d’un an. Chez les jeunes bébés, ce produit peut créer un botulisme infantile, une maladie affectant le système nerveux.

A lire aussi : Depuis le confinement, les abeilles produisent beaucoup plus de miel

Le miel peut créer un botulisme infantile

Aliment impérissable et apprécié de tous, le miel se retrouve souvent sur la table du petit-déjeuner. Utilisé aussi pour ses effets apaisants ou contre certaines maladies ou symptômes, comme la toux ou la fièvre, il est absolument déconseillé pour les bébés de moins d’un an. Cet aliment peut être à l’origine d’un botulisme infantile chez ces enfants. Une maladie provoquée par les spores d’une bactérie (Clostridium botulinum) contenue, dans les poussières, certains sols et donc le miel. A ce jour, il est la seule source alimentaire connue de cette bactérie.

Quels sont les symptômes de ce botulisme infantile ?

Ce botulisme infantile provoque notamment une constipation chez les jeunes nourrissons. L’irritabilité, le manque d’expression faciale, ou encore la perte de contrôle des mouvements de la tête sont d’autres symptômes, de cet état d’extrême fatigue dans lequel se trouve l’enfant. Dans certains cas, une longue hospitalisation sous assistance respiratoire peut être obligatoire. Les cas mortels restent rares dans les pays occidentaux.

Les jeunes nourrissons sont particulièrement en danger puisque leurs systèmes immunitaires ne permettent pas toujours de se défendre contre ce type de bactérie. La Clostridium botulinum peut dès lors se développer dans l’intestin et provoquer ce botulisme. Il ne faut alors en aucun cas donner de miel à un nourrisson. Sous quelque forme que ce soit.

A lire aussi : D’où vient la forte odeur de soufre sentie en région Parisienne ?

Source : Anses

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Tom le 11 Mai 2020
0