Aloe vera : sa consommation pourrait être dangereuse pour la santé

Depuis quelques années, l’Aloe vera revient sur le devant de la scène. On lui accorde bien des vertus : son gel a pris sa place dans notre salle de bain et sa plante peut servir en cuisine. Sauf que voilà : l’Aloe vera pourrait être dangereuse pour notre santé.

 

L’Aloe Vera : des sécrétions de latex

Elle ne coûte pas cher et son gel, qu’on trouve à l’intérieur de sa feuille, est miraculeux pour la peau. Son principal avantage ? Nourrir et hydrater la peau, apaiser les épidermes et les protéger. En cas de brûlure, il apaise immédiatement. Sauf que l’Aloe vera, lorsqu’elle est consommée par ses feuilles, peut être nocive. Voire très nocive.

 

C’est la Direction Générale de la Santé (DGS) et la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) qui, dans un communiqué de presse paru le 2 août dernier, mettaient en garde contre l’utilisation des feuilles fraîches de l’Aloe vera. En effet, la plante (sa feuille, à proprement dit) pourrait contenir du latex.

 

Aloe vera : des effets (très) indésirables

Dans leur communiqué, la DGS et la DGCCRF expliquent que « La partie externe de la feuille d’Aloe vera sécrète un liquide de couleur jaune (appelé latex) riche en dérivés hydroxyanthracéniques, des molécules qui ont un effet laxatif très puissant et qui sont à l’origine de multiples effets indésirables largement documentés ». 

 

Entre autres, vous l’aurez compris, des maux de ventre et des diarrhées. Mais ce n’est pas tout. En janvier 2018, l’Agence Européenne de Sécurité des Aliments (AESA) avait également averti que ces dérivés hydroxyanthracéniques pouvaient être cancérigènes voire endommager l’ADN s’ils étaient consommés.

 

L’ANSES a été saisie. Elle devrait nous apporter plus amples informations sur les potentiels dangers de la plante. En attendant d’en savoir plus, le communiqué rappelle que seul le mucilage (le gel de la plante, donc) serait sans danger pour l’organisme. Dans le doute, il est conseillé aux personnes les plus vulnérables de ne pas consommer d’Aloe vera fraîche : femmes enceintes et allaitantes, enfants et personnes fragiles.

aloe vera dangers

En savoir plus sur : - -

Publié par Mélaine le 03 Fév 2019
 
0