Amputée à la cuisse, on greffe à cette fillette le reste de sa jambe à l’envers… mais c’est fait exprès !

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

Cette petite fille ne voulait pas que son cancer l’empêche de poursuivre ses rêves. Quand elle appris qu’elle devait se faire amputer de la cuisse, il a été décidé de garder la partie inférieure de sa jambe et de la rattacher à sa hanche. Mais sa jambe raccourcie a été rattachée à l’envers… mais c’est fait exprès ! Sa cheville lui sert dorénavant de genou. Elle va pouvoir attacher une prothèse à son pied, pour reconstituer une jambe et lui permettre de marcher, faire du vélo ou danser.

 

Elle ne voulait pas abandonner son rêve

À 7 ans, on a découvert un ostéosarcome à Amelia Eldred. Le cancer de l’os était tel qu’il a fallu lui enlever l’os de sa jambe, le plus vite possible. Au lieu de la laisser avec une jambe en moins et de l’empêcher d’accomplir son rêve de devenir danseuse, les médecins ont trouvé un moyen de lui garder une certaine mobilité. Elle a d’abord subi 5 semaines de chimiothérapie, avant d’amputer son membre touché

 

On lui a amputé la jambe jusqu’à la cuisse

Elle qui aimait courir, nager et danser, a cru que sa vie n’aurait plus de sens lorsqu’elle a appris qu’on allait devoir lui enlever une jambe. Les chirurgiens de l’Hôpital royal orthopédique, en Angleterre, ont décidé de pratiquer une opération appelée plastie de retournement ou opération de Borggreve. Elle consiste à utiliser l’articulation de la cheville pour la mettre à la place du genou. Pour que le pied puisse se plier dans le même sens que le genou, il faut retourner la jambe. Ainsi, la partie inférieure de la jambe est rattachée à la hanche, en la greffant à l’envers. Ensuite, le patient enfile une prothèse comme il mettrait une chaussure.

 

La partie inférieure de la jambe a été greffée à l’envers

« Après l’opération, elle se remet bien et les docteurs sont impressionnés par la rapidité avec laquelle elle s’adapte », commente Michelle Eldred, sa maman. Elle se souvient aussi avec émotion du moment où le cancer de sa fille s’est déclaré. Elle était revenue d’un camp de vacances avec une jambe gonflée, qui ne répondait plus. Les gonflements ont continué et les médecins ont d’abord cru qu’un vaisseau sanguin avait lâché. Ils ont fini par faire une radio qui a dévoilé une tumeur de 10 centimètres au fémur. Après les opérations, ses parents espèrent maintenant recevoir les dons de personnes touchées par cette histoire. Ils espèrent trouver 30 000 livres sterling qui leur permettront d’acheter une prothèse particulière.

fille amputée jambe greffée à l'envers

Crédits : Richard T. Harris/BPM Media

Publié par Nicolas F le 23 Avr 2018