En phase terminale d’un cancer, elle a soigné sa tumeur au cerveau grâce à l’huile de cannabis

L’huile de cannabis pour lutter contre le cancer

En décembre 2013, Lynn Cameron, une femme de 48 ans originaire de Blantyre en Écosse, s’est entendue dire qu’elle n’avait plus que 6 à 18 mois à vivre. Les médecins lui avaient diagnostiqué une tumeur au cerveau. Même la chimiothérapie ne lui serait pas d’un grand secours, elle était condamnée. Une amie à elle lui a donc recommandé l’huile de cannabis. Chose à laquelle s’est refusée Lynn au départ, effrayée par le fait que c’était illégal. Elle se disait également qu’à un stade aussi avancé de son cancer, le cannabis ne pourrait probablement plus rien pour elle. Lynn avait déjà testé des médecines alternatives et des régimes alimentaires particuliers par le passé. Elle avait notamment banni le sucre de son alimentation. Elle a été opérée le 16 décembre après que sa tumeur ait été détectée le 10. Le 27 décembre, les médecins lui ont annoncé qu’il s’agissait d’un cancer au stade 4

À la 6ème IRM, son cancer avait disparu

Elle a finalement décidé de se lancer avec l’huile de cannabis. Mais elle a préféré ne pas parler de ce détail aux médecins avant d’en savoir plus sur ses résultats. Le personnel médical lui a dit qu’elle pouvait bien manger tout ce qu’elle voulait, ou même prendre toutes les vitamines qu’elle voulait, son cancer était incurable. Mais les premières analyses ont été très positives. Son état de santé s’améliorait au fil des mois. La chimiothérapie et la radiothérapie n’étant pas particulièrement efficaces, elle en a donc jugé que c’était dû à sa prise de cannabis. Qu’elle consommait donc en huile, sur la langue. À la 6ème IRM, elle avait battu son cancer. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’elle a choisi d’en faire part aux médecins. Qui, évidemment, n’ont pas pris cette réponse pour acquise. N’ayant rien étudié sur le cannabis à l’école de médecine, cela ne constitue pas une science exacte pour eux.

Lynn Camerondailyrecord.co.uk

Aujourd’hui, Lynn est guérie

Mais comme le souligne Lynn, ces personnes qui ne croient pas au pouvoir du cannabis sont les mêmes qui lui ont annoncé qu’elle était en phase terminale. Aujourd’hui, elle est guérie. L’ironie du sort est que les médecins lui prescrivaient de la morphine ainsi que de la codéine. Ce qui n’est pas vraiment mieux que la ‘drogue’. Et avant cela, Lynn n’avait jamais pris aucun médicament de ce genre de toute sa vie. Selon elle, c’est grâce à l’huile de cannabis qu’elle est encore en vie. Et elle se félicite d’avoir fait les recherches nécessaires à ce sujet. De plus en plus d’études tendraient à démontrer que le cannabis permettrait de soigner le cancer. Et de plus en plus de patients optent donc pour cette solution. Nous n’avons, en revanche, rien d’officiel sur le sujet, les médecins ne nous orientant pas vers cette option-là pour les traitements contre le cancer.

huile de cannabisPhotodisc
Crédit photo / photo à la une : Photodisc

En savoir plus sur :

Publié par Charlene le 11 Sep 2017
0