Un chirurgien photographié au sol, exténué par les 7 opérations d’affilée qu’il a pratiquées sans faire de pause

Ces images sont devenues virales en Chine. Elles témoignent de la fatigue extrême d’un chirurgien, affalé au sol, exténué par sa dure journée de travail. Un chirurgien ayant pratiqué 7 opérations sans prendre de pause a fini par s’endormir à terre, à bout de force. Regardez la vidéo pour voir ces images qui posent question quant aux conditions de travail extrêmes imposées aux médecins et au personnel hospitalier en particulier.

> À lire aussi : La fatigue chronique, reconnue comme maladie officielle !

Un médecin épuisé s’endort à terre après 9 heures de travail

Le docteur Dai Yu, médecin en chef du département orthopédique de l’Hôpital central Longgang de Shenzen, a été photographié endormi à terre, dans les couloirs de l’hôpital. Ces images ont déclenché un débat en Chine, où le médecin a ensuite été invité à répondre aux questions de la presse, curieuse d’en savoir plus sur le contexte dans lequel la photos avait été prise. Le chirurgien a révélé que sa journée avait commencé à 8 heures du matin. Vers 17 heures, il venait de pratiquer 7 opérations d’affilée, sans manger, sans faire de pause, quand il s’est écroulé au sol pour faire une petite sieste. C’est à ce moment-là que la photo a été prise.

> À lire aussi : Quand le sommeil n’attend pas : 20 personnes trop fatiguées qui se sont endormies n’importe où

Le chirurgien a enchainé 7 opérations sans faire de pause

Sa sieste n’a duré que 10 minutes, puis il s’est remis à travailler. Il a encore pratiqué 3 autres opérations ce jour-là. En tout, il a pratiqué 10 opérations chirurgicales en une seule journée. Sa petite sieste réparatrice lui a suffisamment donné d’énergie pour travailler jusqu’à 21 heures. Sa dévotion est bien entendue louable, mais il est tout de même nécessaire de se poser certaines questions après avoir appris cette histoire. Les opérations durent plusieurs heures et les chirurgiens doivent eux-mêmes être de bonne composition pour pratiquer les opérations sans faire d’erreurs.

> À lire aussi : Un neurochirurgien opère l’ours en peluche déchiré d’un petit garçon pendant qu’il se remet de son opération

Crédits : Longgang Channel

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Nicolas F le 02 Sep 2019
0