Un cinquième cas de Coronavirus détecté en France, dont deux personnes en réanimation

Un cinquième cas de Coronavirus a été confirmé en France. Quatre patients sont hospitalisés à Paris, dont deux en réanimation tandis que le premier cas est toujours en quarantaine à Bordeaux.

coronavirus

>>> À lire aussi : Coronavirus : ces pays à éviter pour ne pas être infecté par le virus

« Un cinquième cas a été avéré »

« Un cinquième cas a été avéré : il s’agit de la fille du touriste chinois qui a été hospitalisé récemment en réanimation dans un état grave » annonçait la ministre de la santé Agnès Buzyn, mercredi soir.

Le père de cette femme, un homme de 80 ans, est arrivé en France le 23 janvier dernier. Il est le quatrième cas de coronavirus, recensé en France. Le virus est apparu en Chine, en décembre dernier. 

Les trois autres patients détectés sont un couple chinois, composé d’un homme de 31 ans et une femme de 30 ans. Les deux personnes sont hospitalisées à Bichat, dans le 18ème arrondissement parisien. La première personne détectée par le coronavirus est un homme de 48 ans, hospitalisé à Bordeaux.

>>> À lire aussi : Risque t-on une annulation de permis si on se fait attraper avec un téléphone au volant ? On fait le point !

Deux patients atteints du coronavirus sont en réanimation

Deux personnes sont en réanimation. Il s’agit de l’octogénaire ainsi que le trentenaire « dont l’état s’est aggravé, qui a besoin d’oxygène. »

Actuellement, le bilan se porte à 7783 cas confirmés et 170 morts. Le coronavirus, baptisé 2019 nCoV, dépasse le nombre de contaminations de l’épidémie du Sras survenue en 2002 et 2003. Ce dernier comptabilisait 5327 contaminations.

Aussi, six autres personnes sont suspectées d’être porteurs du coronavirus. Parmi ces personnes, deux présenteraient un risque faible. Les quatre autres personnes, dont deux enfants, seraient confinées à leur domicile durant deux semaines. Leur état de santé est normalement évalué deux fois par jour.

>>> À lire aussi : Violences sexuelles dans le sport : les témoignages glaçants des victimes

En savoir plus sur : -

Publié par Manon le 30 Jan 2020
0