Comment calculer sa date d’ovulation ?

Calculer sa date d’ovulation. Nous, les femmes, ne connaissons que très mal notre corps. C’est un fait : on ne peut pas voir ce qu’il s’y passe. Et pourtant, la date d’ovulation est très importante. Découvrez pourquoi vous devriez la connaître et, surtout, comment la calculer. C’est simple et rapide !

 

Pourquoi est-il important de calculer sa date d’ovulation ?

Bon, allez, soyons honnêtes ! Nous savons très bien que, dès lors qu’un projet bébé est en route, on ne pense plus qu’à ça ! Et, chaque mois, on s’évertue à calculer le meilleur moment pour le concevoir. Et pour cela, calculer sa date d’ovulation est très important.

 

A l’inverse, vous pouvez aussi ne pas avoir envie du tout de tomber enceinte. Pour cela, il y a la contraception. Sauf qu’on se dit toujours qu’avec la chance qu’on a, ça pourrait bien nous tomber dessus. Résultat : calculer sa date d’ovulation permet d’éviter, en plus de la contraception et/ou du préservatif, de prendre trop de risques.

 

Il existe aujourd’hui plusieurs manières de la connaître. Mais la plus simple et la plus fiable reste de la calculer, chaque mois. Et c’est simple !

 

Comment calculer sa date d’ovulation

Rappelons-nous de nos cours de SVT. Et comme c’est loin, autant nous faire un petit mémo. Le cycle féminin se compose de trois phases. Il est toujours calculé à partir du 1er jour des règles et, lors d’un cycle « classique et régulier » de 28 jours, il se décompose comme suit :

  1. La phase folliculaire : correspond à la première moitié du cycle (14 jours pour un cycle de 28 jours). Les follicules vont faire leur petit (gros !) travail et, de toutes ces cellules, une seule deviendra un ovocyte.
  2. La phase d’ovulation : hop ! Pendant 24 heures, le corps sécrète une hormone qui va faire faire un voyage à l’ovocyte : direction les trompes de Fallope.
  3. La phase lutéale s’étend sur 14 jours. Une hormone se déposera sur la muqueuse utérine pour aider à la nidation.

 

Mais ce n’est pas aussi simple. Ces phases peuvent se superposer. A noter également que ce cycle n’est valable que si vous avez des cycles très réguliers de 28 jours.

 

Et, ce qu’il ne faut jamais oublier, c’est que les spermatozoïdes, eux, peuvent vivre jusqu’à 5 jours ! Ils sont là, à naviguer dans votre corps et à chercher votre ovule. Mais ce n’est pas tout : on entend par zone de fertilité ce qui entoure la date d’ovulation. A savoir 2 à 3 jours avant et après la phase d’ovulation.

 

Calculer sa date d’ovulation : les cycles réguliers

Admettons que vos cycles soient réguliers (chanceuses !). Dans ce cas, le calcul est simple. On sait que la dernière phase du cycle dure 14 jours, quelle que soit la durée de votre cycle. On soustrait donc ces 14 jours de la date présumée des prochaines règles.

 

Donc, si vous voulez maximiser vos chances de concevoir un petit bébé, il vous suffit de calculer 14 jours avant votre premier jour de règles. On ajoute à cela les 2/3 jours de « zone de fertilité » sans oublier les 3 à 5 jours qui entourent cette zone.

 

Calculer sa date d’ovulation : la prise de température

C’est la méthode la plus fiable. Il suffit d’un thermomètre, d’une feuille graduée et d’un peu (beaucoup) de rigueur.

 

Chaque matin, au réveil, à la même heure (avec un intervalle de plus ou moins 30 minutes), tous les jours et avant même de bouger (donc, on ne file pas dans la salle de bain chercher son thermomètre !), allongée, on prend sa température qu’on reporte sur sa feuille graduée.

 

On utilise toujours la même technique (le plus souvent buccale ou rectale). Lors de l’ovulation, vous observerez une augmentation de votre température de quelques dixièmes de degrés (0.3 à 0.5°C).

 

Faites cette courbe sur au moins deux cycles pour déterminer avec le plus d’exactitude possible quelle est votre date d’ovulation.

 

Et pas de panique ! Parole d’une maman, le conseil de grand-mère qui dit que c’est lorsqu’on n’y pense le moins que cela arrive, est vrai. Simple à dire, certes. Mais ne faites pas d’une envie de grossesse une obsession. La nature est bien faite. Faites-lui confiance ! La vie est magique, magnifique et surprenante !

En savoir plus sur : - -

Publié par Mélaine le 09 Fév 2019