Le Coronavirus a-t-il été fabriqué en laboratoire ? Cette folle rumeur à laquelle beaucoup de Français croient

C’est une étude de l’Ifop qui révèle ce chiffre étonnant. 26% des Français sont persuadés que le Coronavirus a été créé en laboratoire dont 17% « intentionnellement ». Que révèle l’étude ?

Le Coronavirus fabriqué en laboratoire ?

>>> À lire aussi : Coronavirus : une « étrange pneumonie » était déjà présente en Italie en novembre dernier

D’où vient le Coronavirus selon cette étude ?

On entend parler du Coronavirus depuis le mois de janvier. Ce virus venu de Chine fait beaucoup parler et 26% des Français ne croient pas à la version officielle. Pour 17% d’entre eux, le virus aurait été créé « intentionnellement » en laboratoire et « accidentellement » pour 9%. Pire, le chiffre passe à 40% pour les sympathisants du Rassemblement National et 15% « accidentellement » !

Toutefois, 57% des Français pensent que le virus est « apparu de manière naturelle » et 17% ne se prononcent pas. En ce qui concerne la République en marche, 29% pensent que le virus est « apparu de manière naturelle », tandis qu’il a été fabriqué « intentionnellement » pour 2% et « accidentellement » pour 7%.

Attention aux fausses informations ! Le Coronavirus n’a pas été créé dans un laboratoire comme le justifie l’Institut Pasteur : « Le coronavirus n’a pas été créé par l’homme ».

>>> À lire aussi : Coronavirus : voici quand pourrait arriver le pic de l’épidémie en France

Les théories du complot sur le Coronavirus

Des complots seraient-ils en train de naître ? C’est ce que cette étude Ifop pour la fondation Jean-Jaurès et l’Observatoire du conspirationnisme, Conspiracy Watch démontre. Réalisée en ligne du 24 au 26 mars sur 1008 personnes, Rudy Reichstadt et Jérôme Fourquet déduisent que « pas beaucoup moins complotistes que les Américains sur l’origine du nouveau coronavirus ».

Il a également été conclu que les jeunes et les défavorisés, sont plus sensibles aux théories du complot (28% sont persuadés que le virus a été créé dans un laboratoire contre 6% pour les plus de 65 ans). Reichstadt et Fourquet expliquent que « les milieux populaires ont une propension plus importante à croire à des récits mettant en scène des complots ou des stratégies secrètes mises en œuvre par des puissances institutionnelles ou financières pour servir leurs propres intérêts au détriment du peuple ou de ceux d’en bas ».

>>> À lire aussi : Ce livre de 1981 prédisait-il en détails le Coronavirus ? Les coïncidences sont troublantes

Publié par Justine le 28 Mar 2020
0