Coronavirus : le virus crée des caillots de sang qui préoccupent les médecins !

Le Coronavirus ne cesse d’évoluer. Les scientifiques étudient minutieusement le virus et découvrent de nouveaux symptômes chaque jour. Aujourd’hui, il est certain que le Covid-19 s’attaque à tous les organes et non uniquement aux poumons. Explications.

Coronavirus provoque des caillots

>>> À lire aussi : 2000 à 3000 nouveaux cas par jour : les prévisions inquiétantes du déconfinement

Le Coronavirus plus dangereux qu’on ne le croyait ?

LCI dévoile que des médecins américains ont découvert que le virus permettait la formation de caillots dans les vaisseaux sanguins. Ce phénomène asphyxie les membres des malades et mener vers une amputation. En apprenant sur le tas, les médecins sont stupéfaits de la puissance du Coronavirus.

Auparavant perçu comme une maladie respiratoire, cette dernière attaque en réalité les poumons, mais également les reins. Le personnel médical imagine le pire scénario : les caillots qui se forment dans les veines de la jambe peuvent remonter jusque dans les poumons, boucher l’artère et créer une embolie pulmonaire. S’ils remontent dans le coeur, il y a un fort risque de crise cardiaque tandis que vers le cerveau, ils peuvent déclencher un accident vasculaire cérébral. Autrement dit, il ne faut certainement pas prendre le Coronavirus à la légère.

>>> À lire aussi : Ce qui devra se passer si nous perdons le contrôle de l’épidémie après le 11 mai !

Les effets du Coronavirus

Shari Brosnahan, médecin réanimatrice spécialiste des poumons à NYU Langone, explique que beaucoup de patients ont des « microcaillots » logés dans les vaisseaux sanguins les plus petits du corps humain. Ces derniers sont impossibles à opérer et ce cas de figure mène tout droit vers l’amputation. L’acteur Nick Cordero, amputé de la jambe droite est l’exemple le plus connu de ces symptômes. Toutefois, la prise d’anticoagulants n’aide pas toujours et peut provoquer une hémorragie interne, comme c’est le cas de l’acteur, relate France Info.

Plus grave, ces symptômes se sont déclenchés chez des patients qui n’avaient rien d’autre que le Coronavirus. Est-ce dû aux antécédents cardiovasculaires ou pulmonaires ? Pour le moment ce cas de figure reste rare, mais touche particulièrement les jeunes. Le Coronavirus cache encore bien des secrets plus dangereux les uns que les autres.

>>> À lire aussi : Choc : en France le taux de mortalité en réanimation serait beaucoup plus élevé qu’annoncé !

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Justine le 28 Avr 2020
0