COVID-19 : voici à quoi ressemblent les poumons d’un patient décédé de ce coronavirus

Le COVID-19 est un virus dévastateur, qui sème la terreur dans le monde entier. Pour montrer les conséquences de ce coronavirus sur les poumons, des experts ont partagé les radios des poumons d’un patient décédé du coronavirus. Découvrez les images dans la vidéo ci-dessous :

À lire aussi : Coronavirus : à quelle température faut-il laver son linge pour éradiquer le virus ?

Les dégâts du COVID-19 sur un patient décédé du virus

La Radiological Society of North America (RSNA) a partagé des images radiographiques montrant les poumons fortement endommagés à cause du COVID-19 sur un Chinois de 44 ans, décédé du virus. La victime travaillait sur le marché de Wuhan, le point de départ de ce coronavirus. Il a été hospitalisé le jour de Noël après s’être plaint de fièvre et de toux, les symptômes du COVID-19. L’homme est décédé une semaine après avoir été admis à l’hôpital.

Les experts de la RSNA ont alors voulu partager les images d’un poumon infecté pour montrer la puissance du virus. Ces images ont été relayés quelques heures après que l’OMS ait annoncé que le coronavirus est officiellement une pandémie. Comme le montre la vidéo ci-dessus, de nombreuses taches blanches sont présentes sur les poumons de la victime, ressemblants à un verre pâle qui a été broyé, se propageant à grande vitesse.

Une pandémie à prendre au sérieux

Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’OMS a été interrogé par LADbible au sujet de l’annonce officielle de pandémie. « Le terme pandémie n’est pas un mot à utiliser à la légère ou avec négligence. C’est un mot qui, s’il est utilisé à mauvais escient, peut provoquer une peur déraisonnable ou une acceptation injustifiée que la lutte est terminée, conduisant à des souffrances inutiles et décès » .

Il poursuit : « Décrire la situation comme une pandémie ne change pas l’évaluation par l’OMS de la menace posée par ce coronavirus (…) Nous n’avons jamais vu une pandémie déclenchée par un coronavirus. Et nous n’avons jamais vu une pandémie qui puisse être contrôlée en même temps. (…) Nous avons appelé chaque jour les pays à prendre des mesures urgentes et agressives » . Le COVID-19 semble ne pas s’arrêter de sitôt.

À lire aussi : Coronavirus : une étude révèle des informations importantes sur le virus !

En savoir plus sur : - -

Publié par Alexis le 15 Mar 2020
0