En pleine crise d’épilepsie, elle tombe dans le four et y reste plusieurs minutes

Ce qu’a vécu Shaz McCormack est une véritable scène digne d’un film d’horreur. La jeune Anglaise a été victime d’une crise d’épilepsie violente qui a duré environ 4 minutes. En train de convulser et incapable de se contrôler, elle est tombée dans son four allumé, jusqu’à ce que les pompiers viennent la sauver. Les images de la vidéo sont difficiles à regarder, Shaz a presque perdu ses doigts tellement ils ont été brûlés dans le four.

 

Elle préparait à manger quand une crise d’épilepsie s’est déclarée

Shaz McCormack, originaire du Kent, en Angleterre, préparait le dîner pour sa famille. Elle avait le four allumé, les plats chauffaient sur les plaques de cuisson, elle n’attendait plus que le retour de sa mère pour passer une bonne soirée. C’est alors qu’elle a été prise d’une violente crise d’épilepsie. Depuis l’âge de 14 ans, Shaz a régulièrement des crises et sait de mieux en mieux comment les gérer. Mais c’est surtout les gens autour d’elle qui peuvent l’aider. Malheureusement, ce jour-là, elle était seule à la maison. « J’étais en train de faire rôtir des pommes de terre dans le four et quand j’ai retiré le plat, soudainement tout est devenu noir autour de moi. J’imagine que des minutes se sont passées, parce que quand je me suis réveillée, il y avait plein de pompiers autour de moi et j’étais emmaillotée dans des couvertures thermiques ».

 

Elle a subi plusieurs greffes de peau

En réalité, durant sa crise, Shaz a totalement perdu le contrôle de ses mouvements. Elle est tombée et ses bras sont entrés dans le four. Elle est restée environ 4 minutes dans cette position. Heureusement, les voisins, alertés par le fracas des plats, ont appelé les pompiers. Dans un premier temps, on l’a endormie avec de la morphine pour ne pas qu’elle ressente la douleur des brûlures, et elle a évidemment été emmenée à l’hôpital. Des nombreuses plaies étaient tellement graves qu’elle ne pouvait pas se faire opérer immédiatement. Quand la peau est trop fragile, il faut attendre quelques jours avant de pratiquer des greffes. Des petits bouts de métal ont aussi été insérés dans ses doigts afin de les soutenir, devenus trop fragiles à cause des brûlures des tissus, des muscles et des tendons.

 

Elle a échappé à l’amputation

Cela fait maintenant 14 mois qu’elle n’a plus eu de crise d’épilepsie. Après des mois de rééducation, de nouvelles greffes et beaucoup de repos, elle va beaucoup mieux. D’ailleurs elle a retrouvé la mobilité dans tous les doigts, sauf le petit doigt qu’elle n’arrive pas encore à tendre totalement. Elle a échappé au pire, surtout que les jours après son arrivée à l’hôpital, les médecins préconisaient de lui amputer les doigts brûlés.

crise d'épilepsie brûle ses doigts

Crédits : HotSpot Media

En savoir plus sur : - - -

Publié par Nicolas F le 25 Juin 2018