Découvrez dans quel département français on meurt le plus

Si vous avez plus de chances d’être touché par la foudre que de gagner au loto – yeah quelle chance – il existe des départements en France où l’on meurt plus que d’autres. Et finalement, le résultat est assez peu surprenant. Découvrez le Top 5 des départements avec le taux de mortalité le plus élevé en France.

Insee

À lire aussi : Décès tragique d’un jeune acteur de 25 ans !

Les départements où l’on meurt le plus

Si ces départements ne sont pas ceux dans lesquels on compte le plus de morts, ce sont ceux dans lesquels le taux de mortalité est le plus élevé. En 2019, l’Insee a mené une étude dans le but de savoir dans quels départements ce taux de mortalité est le plus élevé.

« Le taux brut de mortalité est le rapport entre le nombre de décès dans l’année et la population totale. Une zone comptant une population plus âgée qu’une autre a, en général, un taux brut de mortalité plus élevé. Les taux de mortalité standardisés selon l’âge permettent de comparer les zones, en supprimant les effets des différences de structure par âge de la population » explique l’institut de statistiques dans son étude.

À lire aussi : Une adolescente meurt électrocutée dans son bain à cause de son portable : le père pousse un cri d’alerte (Vidéo)

Le Top 5 des départements avec le taux de mortalité le plus élevé

En cinquième position, la Dordogne. Avec un taux de mortalité de 13,6‰ en 2018, le département a perdu près de 5600 habitants. Un senior de plus de 65 ans sur 25 meurt en Dordogne.

En quatrième position, l’Indre. Avec un taux de mortalité de 14,5‰ en 2018, le département a perdu un peu plus de 3000 de ses 211 000 habitants. Le taux de mortalité des seniors est de 4,2%.

En troisième position, le Cantal. Le département n’a perdu que 2000 habitants, mais avec un taux à 14,6‰, il grimpe sur le podium. Le taux de mortalité prématurée est lui de 2 ‰.

En deuxième position, la Nièvre. En 2018, on retrouve un taux de mortalité de 15,3‰ dans le département, ce qui fait environ 3000 habitants. Le taux de mortalité prématurée s’élève ici presque à 3‰.

Enfin, sur la première marche du podium, la Creuse. Le département affiche un taux de mortalité de 16,4‰, malgré ses 1939 décès « seulement » au cours de l’année 2018. Le taux de mortalité des seniors est de 41,8‰.

Cependant, si cela peut en rassurer certains, les départements où l’on compte le plus de morts sont aussi ceux parmi lesquels on compte le plus d’habitants. Ainsi, il y a eu plus de 22000 décès dans le département du Nord en 2018. Les Bouches du Rhône arrivent en deuxième position avec plus de 18000 morts. Enfin, les Hauts de France sont à l’honneur puisque le Pas de Calais clôt ce podium avec près de 16000 morts en 2018.

À lire aussi : Homophobie : huit hommes condamnés à deux ans de prison car ils sont homosexuels

En savoir plus sur : - -

Publié par Tom le 16 Fév 2020
0