Marcus aurait fait céder les suspensions de deux taxis : cet obèse crie à la discrimination

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

Marcus et Taylor accusent la société de taxi locale de discrimination envers les personnes en surcharge pondérale. Ces clients réguliers font appel à la société plusieurs fois par jour, le taxi étant leur moyen de transport principal. Pourtant, la société de taxis refuse dorénavant de les servir. Ils sont accusés d’avoir abimé les suspensions de deux taxis, à cause de leur poids. À eux deux, ils pèse 350 kilos ! Regardez la vidéo de ce couple furieux de la discrimination dont ils sont les victimes.

 

La société leur interdit l’accès aux taxis

Pour se déplacer Marcus Edwards et Taylor Faulkner faisaient appel plusieurs fois par jour à une société de taxis, qui mettait à leur disposition une Volkswagen Touran. Malgré leur fidélité, la société a décidé de ne plus les accepter dans leurs taxis. Quand ils ont appelé pour qu’un taxi vienne les chercher, après avoir fait des courses, l’opérateur téléphonique a prétendu qu’il n’y avait plus de taxis libres et qu’ils devaient appeler une autre société. En appelant plusieurs fois, on a fini par leur expliquer qu’ils avaient été bannis par la société. Deux chauffeurs se seraient plaints d’avoir des problèmes à la suspension de leur voiture, depuis qu’ils prennent Marcus à bord.

 

Le couple souffre d’obésité

Marcus, 29 ans, pèse 228 kilos. Il est atteint d’obésité morbide et souffre de nombreux problèmes de santé. En plus de la cellulite qui l’empêche de marcher sur de longues distance, il souffre d’essoufflements et de douleurs thoraciques à cause de caillots dans les poumons et le cœur. « Je suis un client fidèle de cette société depuis des années. On dépense 20 livres sterling par jour chez eux, et ils nous virent comme ça », déplore Marcus. « Je ne pense pas avoir foutu en l’air les suspensions de deux voitures, je pense juste qu’ils ne veulent pas de personnes de ma taille chez eux. Ils devraient réaliser que je souffre d’une maladie qui s’appelle l’obésité. Avec tout l’argent qu’on leur a donné, ils devraient avoir honte ».

 

Il s’agit de discrimination envers les personnes en surcharge de poids

Taylor et Marcus ont l’habitude des complications liées au transport. L’année dernière, ils sont partis en vacances à Fuerteventura et la compagnie aérienne a dû mettre 3 sièges à disposition de Marcus. Taylor a voulu prendre la défense de son compagnon, en appelant la société de taxis et trouver un arrangement. Mais il semblerait que la situation ne s’est pas arrangée. « On est tous les deux fâchés et énervés de leur attitude. Ils nous persécutent parce qu’on est en surcharge. Mais on n’y peut rien. Ce n’est pas qu’on mange ou boit de trop. Je leur ai dit qu’ils transportaient des groupes entiers avec des valises, donc ils devraient chercher ailleurs la raison de leur problème technique », conclue Taylor.

Publié par Nicolas F le 11 Mai 2018