L’Écosse deviendra le premier pays à rendre gratuits les produits hygiéniques féminins

C’est une première mondiale, l’Écosse s’apprête à devenir le premier pays à rendre l’accès aux produits hygiéniques féminins totalement gratuits. Le Period Product (Free Provision) Scotland Bill est largement soutenue par la députée du parti travailliste Monica Lennon. Sa proposition de loi a déjà passé le premier tour des votes au parlement.

> À lire aussi : La grande avancée de la marque « Always » sur les emballages de ses produits ! (Vidéo)

Depuis 2017, la député écossaise se bat pour la gratuité des produits hygiéniques féminins

C’est en 2017 que la députée Monica Lennon avait déposé sa proposition de loi visant la gratuité de tous les produits hygiéniques pour les femmes. Depuis lors, sa proposition de loi fait son chemin. « Il ne s’agit pas de produits de luxe. Ils sont essentiels et personne en Écosse ne devrait vivre ses menstruations sans lingettes hygiéniques », explique la députée à l’origine de la loi. « La culture change et c’est vraiment très excitant de voir que le monde entier observe avec attention ce que nous sommes en train de faire ici ». Selon les estimations des médias, la gratuité des protections hygiéniques féminines coûteraient annuellement 24,1 millions de livres au contribuable.

> À lire aussi : Bientôt des protections hygiéniques gratuites ? Le gouvernement français a tranché !

De nombreuses femmes doivent se priver de protections hygiéniques par manque de moyens

Actuellement, en Écosse, les produits hygiéniques sont taxés à 5%. Le coût élevés des lingettes, tampons et autres articles, auxquels s’ajoutent encore les taxes, rend l’accès à ces produits limités à certaines parties de la population. Il est prouvé que de nombreuses femmes font l’impasse sur ces produits. Une enquête de Plan International a révélé que 12% des femmes substituaient au quotidien les produits adéquats par des astuces artisanales.

> À lire aussi : Le gouvernement va distribuer des protections périodiques gratuites aux femmes précaires

L’Écosse pourrait devenir le premier pays au monde à faire passer cette loi

Cette même étude révèle qu’une adolescente sur 7 demandait à emprunter des articles hygiéniques à leurs copines car elles n’ont pas les moyens de s’en payer. Également, 1 fille sur 5 se tourne vers des produits qu’elle juge moins bons mais moins chers. Il sera ensuite question de déterminer comment se déploiera concrètement cette mesure. Il est par exemple proposé de mettre à disposition une « carte cadeau », qui prendra en charge les produits hygiéniques lors du passage en caisse. La proposition de loi, qui a reçu une première salve de votes positifs, peut maintenant continuer son chemin. La proposition entre maintenant dans la phase d’analyse, au sein d’un comité qui pourra y faire des aménagements, avant de soumettre aux votes une version définitive.

> À lire aussi : Elle reçoit un avertissement de sa hiérarchie à cause d’un paquet de serviettes hygiéniques…

Crédits : PA

En savoir plus sur : - - - - - - -

Publié par Nicolas F le 27 Fév 2020
0