En colère contre sa mère, elle se fait enlever le nombril et l’offre à son petit ami… elle le regrette aujourd’hui

Paulina Casillas Landeros a vécu une adolescence plutôt rebelle. Elle avait besoin de s’affirmer et de montrer qu’elle disposait de son corps comme elle le voulait. Sa mère a toujours été assez critique envers les modifications corporelles, les piercings et les tatouages de Paulina. Dans un ultime geste de provocation, Paulina a décidé de se faire enlever le nombril et de l’offrir à son petit ami. Regardez la vidéo pour découvrir les modifications que Paulina s’est infligée, mettant toute sa famille à dos, et… qu’elle regrette aujourd’hui.

 

Ses modifications corporelles sont une provocation

Aujourd’hui âgée de 23 ans, cette Mexicaine originaire de Guadalajara parle pour la première fois de quelque chose d’irréversible, qu’elle s’est infligée en 2015. La jeune femme a toujours été fan des piercings et des tatouages, une passion qui a toujours créé des tensions avec sa famille, notamment sa mère. Elle s’est fait placer des anneaux dans le dos pour reproduire un corset avec des lacets qu’elle enfile dans les anneaux. Elle a également sectionné sa langue en deux pour avoir une langue de serpent.

 

Elle coupe les ponts avec sa mère en se faisant enlever le nombril

C’est alors qu’elle a l’envie d’enlever « ce qui fait de nous des humains »… le nombril. Cette décision ne passe pas dans sa famille et elle se met sa mère à dos, car le cordon ombilical représente ce lien physique qui nous relie à notre mère. La dispute est telle qu’elle ne veut plus la voir. Elle s’est rendue dans une clinique, bien décidée à se faire enlever le nombril dans le but de l’offrir à Daniel, son petit ami. « J’étais très en colère, je voulais couper les ponts avec tout le monde. Je voulais me déshumaniser de façon symbolique, je voulais créer la polémique. J’ai donc subi une opération pratiquée par un professionnel, mais il ne m’a pas donné les bons conseils concernant la façon de soigner la blessure, alors elle s’est infectée. Je souffrais. Je passais mes journées entières au lit, comme si j’étais en quarantaine. »

Elle offrir son bout de peau du nombril à son petit ami

Peu à peu la blessure a guéri et la douleur s’est estompée. Elle a également offert le petit bout de peau à son petit ami comme une ultime preuve d’amour. « J’étais tellement amoureuse de mon petit ami. Il me soutenait durant ces moments difficiles et il a été l’une des personnes que m’a le plus inspirée dans ma vie. » Mais les choses ont bien changé depuis 2015 et Paulina a muri. « C’est quelque chose que j’ai fait sur le coup du moment. On était jeunes et stupides ». Elle a alors mis le bout de peau dans une boite et lui a offert. Depuis, Daniel et Paulina se sont séparés. Malgré la séparation, elle espère qu’il gardera son cadeau toute sa vie, car les deux anciens amoureux sont restés de très bons amis.

 

Elle regrette ses modifications et renoue avec ses parents

En grandissant, Paulina s’est rendue compte de son comportement et de ce qu’elle s’est infligée à elle, et à sa famille. Elle a repris contact avec ses parents et les tensions se sont apaisées. Eux, ils essaient de l’accepter comme elle est, et elle, a reconnu ses erreurs. Elle regrette énormément d’avoir enlevé son nombril. « Je regrette vraiment ce que j’ai fait subir à ma mère, ça a dû être difficile pour elle. Je ne peux pas imaginer ce qu’elle a ressenti. Votre propre enfant qui veut complètement couper tous les liens avec vous. Si je pouvais retourner en arrière, je ne le ferai plus. C’était une impulsion irréfléchie et j’ai blessé beaucoup de personnes ».

enlever nombril modifications corporelles

Crédits : Caters News Agency

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Nicolas F le 28 Oct 2018
0