Que peut-on apprendre des hommes qui envoient des photos de leur pénis ? Ce qu’une étude révèle de leur personnalité

Ce n’est pas parce qu’on a de plus en plus l’habitude de recevoir des photos de parties génitales dans nos messageries privées sur les applications de rencontre ou les réseaux sociaux, que c’est normal pour autant. D’ailleurs, une étude scientifique vient de révéler ce que voulaient réellement dire toutes ces photos de pénis que vous envoient vos rencards ou les mecs qui tentent de vous brancher. En réalité, ils souffrent de quelques petits problèmes !

> À lire aussi : Dans le métro, une jeune femme a reçu des photos de pénis… via Bluetooth

Qu’ont les hommes dans leur tête quand ils envoient une photo de leur pénis ?

Dick pics, nudes ou sextape, peu importe le vocabulaire ou le style de contenu… on a déjà tous reçu ce genre de photos dont on se serait passé. Pourquoi les mecs envoient-ils des photos de leurs parties intimes ? Pensent-ils réellement réussir à draguer comme ça ? La raison serait bien plus profonde mais aussi plus dérangeante, à en croire les résultats d’une étude menée par l’Université d’État de Pennsylvanie. Cette étude très sérieuse vient d’être publiée dans le magazine médical Journal of Sex Research.

> À lire aussi : Le phénomène « Dick pics » : Pourquoi les hommes envoient des photos de leur pénis ?

Exhibitionnisme, narcissisme et un peu de sexisme…

Dans cette étude appelée ironiquement Je te montre la mienne si tu me montre la tienne, les chercheurs en sont arrivés à la conclusion que les « hommes qui ont avoué avoir envoyé des photos de leur sexe sans en avoir reçu la demande, présentent un très haut niveau de narcissisme. Ils jouent avec plus d’ambivalence et font preuve de sexisme hostile plus important que ceux qui n’envoient rien ». Cette étude a été menée principalement sur des hommes hétérosexuels « parce que les codes concernant les photos d’organes génitaux partagées entre hommes est totalement différente des codes du milieu hétérosexuel », peut-on lire.

> À lire aussi : Excédée de recevoir des photos de pénis sur Facebook, cette jeune femme a trouvé une solution vraiment radicale !

Vouloir une photo en retour est la motivation première

Dans cette étude, on lit que ce n’est pas seulement une affaire qui est exclusivement réservée aux hommes, mais il semble tout de même « qu’envoyer des parties génitales soit presque toujours l’affaire de ceux qui ont un pénis ». Sur les 1087 participants, 48% des hommes ont admis avoir envoyé une fois une photo de leurs parties intimes sans en avoir reçu la demande ou sans l’autorisation de l’autre personne. L’étude révèle tout de même qu’il n’y a pas uniquement le caractère exhibitionniste qui entre en jeu puisque souvent l’envoi est motivé par l’espoir de recevoir une photo en retour. C’est d’ailleurs la raison numéro un. Les hommes sont alors « dans une optique de transaction ». La « chasse au partenaire sexuel » arrive en deuxième position des motivations qui poussent les hommes à envoyer des photos de leur entrejambe, selon les réponses des hommes sondés. Pourtant, l’étude indique bien que « les femmes ont tendance à ne pas apprécier ou à ne pas envoyer de photos lorsqu’elles reçoivent ce genre d’images ». L’étude révèle tout de même que les hommes ne souhaitent « pas faire de mal ni perturber psychologiquement » leurs destinataires. Pourtant, aux yeux de la loi, cela pourrait être considéré comme du harcèlement sexuel.

> À lire aussi : Le phénomène « Pussy pics » : quand les femmes aussi, envoient des photos de leur sexe !

Tous les hommes qui envoient des dick pics ne sont pas des obsédés, psychopathes et misogynes

L’étude nous apprend que ces hommes « exhibitionnistes », « narcissiques » et « à la sexualité décontractée », ne veulent pas causer de mal aux femmes. D’ailleurs 82% des hommes interrogés et qui ont envoyé des nudes indésirables expliquent l’avoir fait en pensant exciter leur destinataire. 50% d’entre eux ont pensé que cela les rendrait attirant aux yeux de leur interlocutrice. « Nous avons été étonnés par le fait que ceux qui envoient des dick pics n’obtiennent pas des scores plus élevés que ça dans les tests de misogynie, comme certains discours féministes peuvent le laisser croire », explique le docteur Cory Pedersen, docteur en psychologie qui a mené l’étude. « Nous avons également été surpris par le fait que le plus souvent la raison était dans un esprit de transaction ». Il s’est également dit peu étonné que les hommes interrogés et qui ont avoué avoir envoyé des photos de leur pénis, obtiennent des scores plus élevés lors des tests qui permettent d’identifier les traits narcissiques.

> À lire aussi : #OccupeToiDeTonCul et #OccupeToiDeMonCul : Sur Twitter, les femmes montrent leur corps pour lutter contre un mouvement sexiste et rabaissant !

Mieux vaut toujours demander le consentement de son interlocuteur

Pour conclure, les dick pics « se situent dans cette zone de flou entre le consentement, le genre, la sexualité et la technologie. » La leçon à tirer de tout ça ? Les hommes ont peut-être des motivations très basiques, sans être malintentionnés lorsqu’ils le font, mais cela peut tout de même révéler qu’ils sont narcissiques et un tout petit peu sexistes, sans pour autant être de purs et durs misogynes.

> À lire aussi : Affaire Christian Quesada : ces photos « dégoûtantes » qu’il demandait à ses victimes

Crédits : YouTube/wickydkewl, YouTube/NeverEverLand Studios, YouTube/corridor, YouTube/dormtainment

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Nicolas F le 25 Août 2019
0