Alcool : tout ce qu’il faut savoir sur la gueule de bois, ce fléau qui gâche nos week-end (vidéo)

Les samedi, il nous arrive de nous réveiller avec une sévère gueule de bois. Comment l’alcool provoque ces symptômes ?

 

Ça nous est tous déjà arrivé de partir boire un verre le vendredi après le travail. Puis, on discute on discute, mais on en est déjà à la troisième pinte et notre ami vient de commander un mètre de shooters dans la plus grande discrétion. On les regarde un peu apeuré, puis on les finit l’air de rien. La soirée se passe, on rentre chez nous, on s’allonge et on a l’impression d’être allongé sur une toupie. On s’endort et quelques heures après, on se réveille au bout de notre vie.

 

Qu’est ce que la gueule de bois ?

Lorsque l’on a consommé pas mal d’alcool et qu’on s’endort tout de suite, ça n’est malheureusement pas une très bonne idée. En effet, l’alcool que nous avons consommé la veille nous empêche d’entrer dans un sommeil profond. Nous ne dormons donc pas vraiment. Ainsi, on se réveille pour n’importe quoi et ensuite, même si nous sommes épuisés, il nous est impossible de nous rendormir. Le mal de crâne est immense car nous sommes déshydratés. La vidéo en haut de l’article nous donne quelques conseils pour éviter de se réveiller dans un état lamentable après avoir un peu trop bu.

 

Solution numéro 1 : boire de l’alcool avec modération

Selon les scientifiques, si l’on se réveille seulement deux ou trois heures après avoir fermé l’oeil, c’est parce que notre corps est en manque d’alcool. Ainsi, on se réveille en sursaut et impossible de se rendormir. Que faire pour éviter un tel désastre ? Tout d’abord, et c’est la meilleure solution, il faut tout simplement ne pas boire d’alcool. Ou sinon éviter de boire le verre de trop. Et si cela vous parait impossible, les meilleurs conseils se trouvent dans notre vidéo.

tout ce qu'il faut savoir sur la gueule de bois

Publié par Charlotte Z. le 28 Avr 2018
0