L’homme licorne s’est fait retirer sa corne de 10 cm qui poussait depuis 5 ans sur son front

Il y a 5 ans, un fermier indien a commencé à apercevoir une petite bosse apparaitre sur le haut de son crâne, après s’être blessé à la tête. La bosse a grandi encore et encore, jusqu’à ce que la peau se déchire et laisse apparaitre une matière dure comme de la corne. Cette excroissance a continué à grandir et l’homme s’est retrouvé, au bout de plusieurs années, avec une corne de 10 cm sur la tête. Bien des gens ont déjà imaginé à quoi pouvaient ressembler des hommes licornes mais jamais ils n’auraient pu penser que ça ressemblait à ça, en vrai… Pourtant, en regardant cette vidéo, vous allez enfin pouvoir voir à quoi ressemble un homme avec une vraie corne sur la tête : 

> À lire aussi : À cause d’une opération au crâne, ce bébé a des cornes de diable sur la tête

Une corne sébacée lui a poussé sur la tête

Shyam Lal Yadav, du village de Rahli dans le Madhya Pradesh, dans le centre de l’Inde, vit depuis plusieurs années avec une corne sur le haut de la tête. Au début, il demandait à son coiffeur de raboter la corne qui dépassait, puis il a compris que c’était peine perdue. En allant voir un docteur, cet homme de 74 ans a appris qu’il s’agissait d’une corne sébacée. L’épaississement de la couche de cornée crée une matière dure en kératine, semblable à celle des ongles par exemple.

> À lire aussi : On fait pousser des cornes à ce petit garçon qui veut se débarrasser d’une tache de naissance

Au bout de 5 ans, il fait enlever sa corne de licorne de son front

Au bout de 5 ans, lorsque la « corne du diable », comme certains l’appellent, a atteint la taille de 10 centimètres, l’homme a décidé d’agir. Il s’est rendu à l’hôpital de Sagar où il a été pris en charge par un neurochirurgien. « Comme la corne est composée de kératine, la même matière que l’on retrouve dans les ongles, elle peut habituellement être retirée avec un rasoir stérile », a expliqué le chirurgien Vishal Gajbhiye. « Les cornes sébacées sont des lésions bénignes mais il se peut qu’elles deviennent malignes. Les traitements peuvent varier, allant de la chirurgie à la radiothérapie ou la chimiothérapie ». Dans son cas, l’agriculteur indien n’a dû subir qu’une chirurgie. La corne a été rabotée et complètement enlevée. Ensuite, une greffe a été nécessaire pour refermer la plaie là où la peau était manquante. Il est resté 10 jours à l’hôpital puis il a pu rentrer chez lui, mettant fin à un calvaire de 5 ans. Ce cas de corne a été étudié et a fait l’objet d’un article médical pour l’International Journal of Surgery.

> À lire aussi : Cette femme a perdu son front à cause de quelque chose que beaucoup de gens font

Crédits : Goal Post Media/SWNS

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Nicolas F le 22 Sep 2019
0