« Lâchez nous la chatte » : 21 dessins qui flinguent les nettoyants intimes qui flinguent eux-mêmes nos vagins !

Ah les nettoyants intimes pour femmes … Autrement dit, des nettoyants qui flinguent votre intimité. La colère monte chez les femmes et Klaire fait Grr a illustré la sienne en 21 images qui nous parlent, à toutes. Voyez plutôt !

 

Les nettoyants intimes : pur produit de consommation

Le marketing, encore et toujours. Depuis des années, les publicités nous martèlent, à nous les femmes, que nous devrions penser à récurer notre vagin. Pour être « fraîches ». Oui, sauf que cette fraîcheur, on le sait, n’a pas besoin de nettoyants intimes.

 

A chaque nouvelle page de pubs, c’est reparti. Et voilà qu’une femme, nue sous sa douche, nous présente son gel intime qui lui sauve littéralement la vie. Parce que c’est bien connu, notre vagin est sale. Dégoûtant. Il serait bientôt tout juste bon à récurer à la Javel.

 

Sauf que la réalité est toute autre. La réalité, c’est que tous ces produits, sauf dérèglement, nous n’en avons pas besoin. Et que de les utiliser quotidiennement n’arrangera absolument rien à l’affaire. Derrière ces produits, il y a de grandes firmes qui ne pensent pas du tout à votre santé. Le vagin d’une femme n’a rien de sale, bien au contraire.

 

Pourquoi nous n’avons pas besoin de nettoyants intimes

Comme vous le verrez dans les dessins ci-dessous, les nettoyants intimes ne servent à rien Pour la simple et bonne raison (l’unique qui soit à retenir, d’ailleurs) c’est que notre vagin est auto nettoyant ! Mesdames, inutile de vous récurer, la nature est bien faite !

 

Et ce que ne relève pas Klaire fait Grr, illustratrice, c’est que ceux qui nous vendent ces produits sont les mêmes que ceux qui nous proposent des « solutions » quand on a un problème vaginal. Ne prenons pas les choses à l’envers, ce n’est pas parce que nous ne nous lavons pas avec des produits spéciaux que nous avons besoin de crèmes et ovules qui seront là pour réparer notre flore. Non, c’est l’inverse : plus vous agresserez, en nettoyant, vos parties intimes (et donc, vous l’aurez compris, en retirant toutes les bonnes bactéries) que vous aurez besoin de solutions pour éviter que cela ne revienne. Cercle vicieux.

 

Et l’illustratrice met le doigt sur l’abus de marketing en nous rappelant qu’il existe également, sur le marché, des nettoyants intimes pour petites filles. Histoire de bien les habituer, dès le plus jeune âge, à consommer ce type de produits. Et de leur inculquer que si leur vagin n’est pas nettoyé avec un gel spécial, alors il est sale.

 

Un désastre.

lachez nous la chatte

©Klaire Fait Grr

Lachez nous la chatte

©Klaire Fait Grr

 

Lachez nous la chatte

©Klaire Fait Grr

 

Lachez nous la chatte

©Klaire Fait Grr

 

Lachez nous la chatte

©Klaire Fait Grr

 

Lachez nous la chatte

©Klaire Fait Grr

 

Lachez nous la chatte

©Klaire Fait Grr

Votre article continue en page 2. Cliquez sur « page suivante » pour continuer.

Publié par Mélaine le 16 Nov 2018
0