Coronavirus : tout ce que l’on sait serait en réalité totalement faux !

Le coronavirus faisant actuellement la Une de tous les journaux mondiaux n’a pas toujours eu des origines chinoises : le Covid-19 est apparu en 2012 entre Doha et Londres.

À lire aussi: Deux journalistes citoyens enquêtant sur le coronavirus sont portés disparus !

À l’origine du coronavirus Covid-19 : une toux énigmatique provenant d’un ressortissant qatari

En septembre 2012, un citoyen Qatari s’est rendu en urgence à Londres afin de se faire diagnostiquer une toux mystérieuse. Il en est mort quelques jours plus tard.

En effet, à l’époque, ce Covid-19 existait déjà et avait fait état de plusieurs victimes. De plus, 50% des personnes infectées étaient décédées.

En 2012, aucune information n’avait été avancée concernant la cause de ce virus hautement contagieux.

À l’époque, des experts avaient déjà mis en garde sur la dangerosité du Covid-19

Contrairement aux médecins anglais et écossais, qui n’avaient pas l’air si inquiets pour la population, David Quammen, auteur de Spillover Animal Infections and the Next Human Pandemic, était plus conscient des dangers de ce virus.

Le média Vice a pu contacter l’écrivain scientifique qui a confirmé sa mise en garde de 2012 : « En 2012, j’avais prédit que la prochaine maladie à grande échelle serait un virus qui proviendrait de la consommation d’un animal sauvage, comme pour le coronavirus. C’est une déduction faite à partir de plusieurs entretiens réalisés avec des experts qui ont étudié les dernières pandémies. Les scénarios de pandémies de SRAS dont j’ai parlé dans mon livre ressemblent beaucoup à ce qu’il est en train de se passer » .

Ces propos viennent consolider une étude qui révélait que ce fameux virus se développait plus vite que le SRAS et infectait avec ténacité le système humanitaire.

Pour autant, aucun vaccin n’a été prévu pour contrer le Covid-19 de 2012. Une des raisons de ce choix : il est apparu aussi vite qu’il a disparu. Une occasion manquée qui aurait pu porter secours à de nombreuses victimes depuis le début de la crise sanitaire en cours.

Pourquoi le Covid-19 a refait surface 8 ans après ?

La raison principale est que les virus zoonotiques, c’est-à-dire les virus qui se transmettent naturellement des animaux vertébrés aux êtres humains, ne disparaissent vraiment jamais.

Encore une fois selon les dires de David Quammen « la transmission entre les hommes peut être régulée et s’arrêter mais le virus continue forcément d’attendre patiemment dans un hôte, qui est souvent un animal porteur sain. » comme la fameuse chauve-souris du marché de Wuhan, en Chine.

À l’heure actuelle, le Covid-19 reste sous-contrôle malgré la mondialisation qui rend de plus en plus compliqué la stagnation territoriale d’une maladie.

À lire aussi: Coronavirus : à cause du virus, ce film est le plus téléchargé du moment ! (Vidéo)

En savoir plus sur : - - -

Publié par Salomee le 17 Fév 2020
0