Après avoir beaucoup bu, une maman tue son bébé avec ses seins

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

Terrible nouvelle aux Etats-Unis, une mère âgée de 35 ans a tué son nourrisson de 3 semaines accidentellement après voir bu beaucoup d’alcool.

Un drame qui met en garde les autres mamans

Aux Etats-Unis, plus précisément dans le Nebraska,  Ashley Bean a tué son fils, Axel Xavier Arizola, en ayant voulu l’allaiter. L’action s’est déroulée le 17 décembre dernier quand Ashley Bean est rentrée très alcoolisée d’une soirée avec une amie. Elle avait notamment bu pas moins de 6 shooters de tequila. Selon le test d’alcoolémie, elle avait pas moins de 1,90 gramme d’alcool dans le sang.

 

Une maman a bien sûr le droit de s’amuser mais le problème étant qu’en rentrant chez elle aux alentours de 6h30 du matin, elle a allaité son enfant mais s’est endormie avec lui sur son lit. Cela était sûrement dû à la grande quantité d’alcool absorbée ce soir-là. Une fois réveillée, elle retrouve Axel sans vie, avec le nez qui coule de sang, tête prise dans ses seins. Bien sur, elle a appelé les secours mais c’était déjà trop tard pour le jeune Axel.

 

Ce drame rappelle aux mamans de ne pas effectuer le « Co-dodo », c’est-à-dire de ne pas dormir avec son bébé pour ne pas causer de drame comme celui-ci.

 

Une maman fatiguée ses derniers temps

Selon la maman d’Ashley, elle était très fatiguée ces derniers temps et cela inquiétait sa mère pour sa sécurité et la sécurité du bébé : «Elle m’a dit qu’elle était très fatiguée et que le bébé n’était pas facile. J’ai offert de l’aide, mais je ne pouvais pas faire grand chose puisqu’elle l’allaitait.» La grand-mère ajoute qu’Axel était un « bébé si précieux » et que bien sûr que cette histoire est tellement triste.

Ashley Bean interdite d’alcool

Avec cette affaire, Ashley Bean est emmenée en justice. Elle est accusée d’abus d’enfant et pourrait avoir un emprisonnement de 3 ans ainsi qu’une amende de 10 000 dollars.

 

Sûrement pas remise de ce drame, Ashley Bean a été arrêtée en état d’ébriété, ce qui n’arrange pas son cas. Une amende de 15 000 dollars  pour être libéré a du être payée. Aujourd’hui, elle est désormais interdite d’alcool.

Publié par Curtis Macé le 04 Juin 2018