Pendant 10 ans, elle a vécu défigurée par du ciment injectée sous la peau alors qu’elle voulait changer de sexe

 

Il aura fallu plus de dix ans pour que Rajee Narinesingh retrouve un visage normal. Cette transgenre Floridienne avait subi des opérations de féminisation qui lui ont ruiné sa vie. N’ayant pas assez d’argent pour se tourner vers un chirurgien réputé, elle avait été défigurée à cause d’injections de ciment et de résine d’étanchéité de pneu.

Un charlatan lui a injecté du ciment dans le visage

Rajee a rencontré le docteur Oneal Ron Morris qui pratiquait des opérations esthétiques à bas coûts. En pleine transformation, Rajee se tourne vers le médecin qui lui propose de l’aider à féminiser son visage. En réalité, pour baisser ses coûts il injecte des produits dangereux comme des huiles minérales, des colles et des résines en tous genres.

Avant, Rajee était un homme et se travestissait pour avoir l'apparence qu'elle souhaitait.

 

Rajee, juste après sa toute première opération qui l'a défigurée à vie.

Des nodules durcissent sous la peau

Après avoir été déformée par le docteur, sa vie n’a plus jamais été la même. Le ciment et les colles ont séché sous la peau et elle s’est retrouvée avec des boursoufflures. En se rendant chez un autre docteur, on lui a conseillé de commencer un traitement extrêmement douloureux qui permettait de ramollir les injections, ainsi que des séances de laser. En 2015, elle postule pour faire partie d’un programme télé qui propose de réparer les erreurs d’opérations chirurgicales, mais aucun médecin n’a voulu prendre son cas en compte, jugé trop risqué.

Elle a dû vivre 10 ans avec du ciment sous la peau.

Rajee, juste avant de se faire opérer pour la dernière fois.

Le ciment a durci sous sa peau

Une opération risquée mais nécessaire

Un an plus tard, elle peut enfin intégrer la nouvelle saison du programme. Le docteur Dubrow donne plus de détails sur l’opération : « Je dois être certain que ce que je vais faire sera permanent. Mon plan doit être intelligent et ne doit présenter aucun risque pour le visage de Rajee. » Il y avait cependant deux risques majeurs liés à cette opération : qu’en retirant le ciment, un processus inflammatoire soit enclenché et que le ciment se soit déjà infiltré dans les vaisseaux et les nerfs.

Rajee se fait ausculter avant l'opération.

Rajee peut enfin se faire opérer pour enlever les nodules.

Elle est sur le point de se faire enlever le ciment durci.

Elle peut enfin s'épanouir !

Le ciment a été retiré méticuleusement avec une scie à os, tout en essayant de ne pas toucher les nerfs et les tissus musculaires. Finalement, l’opération s’est bien déroulée et tout le ciment a pu être retiré. Elle va enfin pouvoir commencer une nouvelle vie et assumer pleinement sa transformation.

Comparaison, avant et après l'opération réparatrice.

LES VIDEOS A NE PAS RATER
Nicolas F - le 19 Mai 2017
VOUS AIMEREZ AUSSI
 
0