Le persil dans le vagin ? Cette nouvelle tendance dangereuse qui inquiète…

Publié par Axel le 28 Jan 2019

Depuis quelques jours sur Twitter, un étrange conseil a fait son apparition sur le réseau social, relayé par de nombreux internautes. Ce message préconise de ne pas s’introduire du persil dans le vagin. A première vue, on peut se demander pourquoi cette précision est pertinente puisqu’en général, on associe rarement persil et vagin. Malheureusement, ce conseil est d’actualité car une idée loufoque et dangereuse a été véhiculée par un article de la version anglaise du magazine Marie Claire : le persil dans le vagin peut déclencher les règles.

 

>> A lire aussi : Le maquillage vaginal : la tendance insolite du moment lancée par les sœurs Kardashian

 

Un conseil erroné de Marie Claire à propos des effets du persil sur le vagin

Le problème a été relevé dans l’édition du 9 janvier dernier de Marie Claire. Au beau milieu d’un article qui traitait de différentes techniques pour avancer l’arrivée des règles, le persil s’est immiscé dans la conversation. Cette plante fait partie de la famille des emménagogues, un groupe de végétaux qui agirait sur le cycle menstruel. L’article met alors en avant les plats à base de persil et même le thé au persil. Avant de lâcher la petite phrase qui fera se lever bon nombre de docteurs et d’internautes : « Si vous n’arrivez pas à trouver de plats à base de persil, ne paniquez pas – on dit que les formes les plus efficaces restent le thé au persil et les inserts vaginaux au persil« .

 

persil

 

S’introduire du persil dans le vagin, TRES mauvaise idée

Ces quelques mots ont tout de suite créé un tollé. La docteure Sheila Newman, gynécologue obstétricienne, s’est exprimée dans The Independent pour remettre les choses en place : en règle général, ne jamais rien s’introduire dans le vagin qui ne devrait pas y être. De plus si une jeune femme souhaite réguler son cycle, elle doit en parler à son médecin. Pour celles et ceux qui se disent encore « mais pourquoi on ne peut pas ? Une plante dans le vagin c’est pas dangereux.« , voici un exemple.

 

En août dernier, une femme argentine voulait interrompre sa grossesse, peu de temps après que les sénateurs du pays aient refusé la légalisation de l’avortement. Pour provoquer une fausse couche, la jeune femme a alors introduit des tiges de persil dans son vagin mais elle a ensuite été victime d’un choc septique qui a causé sa mort.

 

L’article qui prodiguait ce conseil très dangereux a par la suite été retiré du site web de Marie Claire. Un porte-parole du journal s’est ensuite excusé : « Ce papier était erroné, et nous sommes désolés de ne pas avoir été aussi attentifs et rigoureux qu’à l’accoutumée« .

 

Si vous êtes dépités par la bêtise humaine après cette lecture, on va maintenant tenter de vous redonner le sourire avec 3 tweets qui ont détourné cette actualité avec beaucoup d’humour :

 

 

 

En savoir plus sur : - -