La peste d’Athènes, la grippe espagnole… Découvrez les grandes pandémies qui ont marqué l’histoire

Les pandémies n’ont pas attendu la crise du coronavirus, ni la mondialisation pour s’étendre sur l’ensemble du globe. En effet, dès l’antiquité, de nombreuses maladies ont anéanti des populations entières en seulement quelques mois voire même parfois quelques jours. Il faut savoir qu’une pandémie se caractérise par une propagation rapide et le taux de mortalité est élevé. Et certaines ont tué des millions de personnes. Transmisses par des virus ou des bactéries inconnus à l’époque, certaines pandémies ont marqué l’histoire de l’humanité.

Découvrez quelles sont les grandes pandémies qui ont marqué l’histoire ci-dessous :

1. La peste d’Athènes (-430 à -426 avant J.C)

La première pandémie documentée de l’histoire est la peste d’Athènes. Celle-ci serait en réalité due à une fièvre typhoïde. Lui-même touché par la maladie, l’historien Thucydide, décrit la maladie qui se manifeste par des fièvres intenses, des diarrhées, des rougeurs et également des convulsions. Venue d’Éthiopie, elle frappe l’Égypte et la Libye avant d’arriver à Athènes. De plus, la pandémie est arrivée au moment du siège de la ville de Sparte, lors de la guerre du Péloponnèse. On estime qu’un tiers de la ville, soit 200 000 habitants, va mourir pendant cette pandémie qui marquera le début du déclin d’Athènes.

2. La peste Antonine (165-166)

Cette fois-ci encore, cette pandémie n’est pas due à la peste mais à la variole. Celle-ci tient son nom de la dynastie des Antonins, dont est issu l’empereur Marc-Aurèle, qui régnait alors sur l’Empire romain. La peste Antonine débute à la fin de l’année 165 en Mésopotamie, pendant la guerre contre les Parthes, puis atteint Rome en moins d’un an. La variole causée par un virus se caractérise par des croûtes rougeâtres, des diarrhées ainsi que des vomissements. Déclarée éradiquée en 1980, elle aurait causé 10 millions de morts entre 166 et 189, selon les estimations, en affaiblissant considérablement la population romaine.

À lire aussi : 15 histoires vraies et terrifiantes qui vont vous faire froid dans le dos !

3. La peste noire (1347-1352)

La peste noire arrive née 1346 en Asie centrale, après avoir sévi en Chine. Elle a été répandue parmi les troupes mongoles assiégeant le port de Caffaz, sur la mer Noire, tenu par des marchands génois. Elle se propage ensuite à l’Afrique du Nord puis à l’Italie et à la France, où elle arrive par le port de Marseille via des navires génois. La peste noire se manifeste par d’horribles bubons (inflammation et gonflement des ganglions lymphatique). Surnommée « la grande peste », elle aurait fait entre 25 et 40 millions de morts en Europe, soit un tiers et la moitié de sa population de l’époque.

4. Le choléra (1829-1852)

Vers 1826, le choléra fait son apparition en Inde, puis gagne la Russie en 1930, ainsi que la Pologne et Berlin. Le choléra débarque en France en mars 1832 via le port de Calais, puis arrive à Paris. La maladie provoque des diarrhées brutales et des vomissements. De plus, le choléra (dont on ne connaît la cause, la bactérie Vibrio cholerae) entraîne une déshydratation rapide, aboutissant parfois à la mort en quelques heures. L’épidémie fera près de 100 000 morts en moins de six mois en France, dont 20 000 à Paris. Le choléra arrivera ensuite au Québec via les immigrants irlandais, où elle fera également de nombreuses victimes.

Votre article continue en Page 2. Cliquez sur « Page Suivante » pour découvrir les autres pandémies qui ont marqué l’histoire

Publié par Lucie le 24 Août 2020
0