Le Popeye russe aux bras monstrueux gonflés à l’huile face à l’amputation : il prend une décision radicale !

Kirill Tereshin a déjà fait l’objet de nombreux articles à son sujet ici même. Ce Russe de 23 ans est devenu une star sur les réseaux sociaux, où il exhibe ses biceps monstrueux. Surnommé le Popeye russe, son état de santé était plus que préoccupant, alors qu’il s’injectait de l’huile de synthol dans les bras afin d’avoir des biceps faussement musclés. Alors que ses biceps avaient atteints une dimension hors-norme, il a finalement accepté de se faire enlever les muscles, après avoir été menacé de se faire amputer des deux bras. Regardez la vidéo pour voir le voir avant et après l’opération.

> À lire aussi : Le « Popeye » russe aux bras difformes fait ses débuts dans le MMA et se fait humilier ! (Vidéo)

Les internautes mettaient le Popeye russe en garde contre les injections d’huile dans les biceps

Cela faisait des années que les médecins mais aussi ses fans lui disaient sur les réseaux sociaux qu’il devait arrêter son obsession pour ses biceps monstrueux. Le Popeye russe s’injectait de l’huile dans les bras pour obtenir des muscles anormalement gonflés. Kirill Tereshin s’était accessoirement lancé dans une carrière de boxe et autres arts martiaux mixtes. Durant les combats, il se prenait de fameuses raclées, ses bras n’étant en réalité que remplis de tissus malades et terriblement lourds. Lors d’une visite à l’hôpital, le diagnostic est tombé. Les médecins l’ont menacé de l’amputer des deux bras, alors que trois litres d’huile solidifiée avaient provoqué des excroissances dures qui ont provoqué la mort du muscle prêt à se nécroser.

> À lire aussi : Le garçon aux biceps monstrueux gonflés à l’huile mange aussi des croquettes pour chat pour sa ligne

Pour lui sauver les bras, les médecins lui ont retiré les muscles morts dans les bras

Avec l’aide d’Alana Mamaeva, une influenceuse qui apporte son soutien aux victimes de chirurgies ratées, Kirill a accepté de se faire opérer. Lors de cette opération, les chirurgiens ont retiré près de 2 kilos de muscles morts et ont aspiré de l’huile solidifiée. Pour le moment, ils ne se sont occupés que de ses triceps. Le jeune homme devra encore subir trois opérations supplémentaires. « Nous avons réalisé 25% du travail », a déclaré Dmitry Melnikov, chirurgien en chef de l’Université médicale d’État de Moscou, qui a dirigé les opérations. La difficulté de l’opération consiste à enlever tous les muscles et tissus morts, tout en « gardant les veines, les nerfs et les autres fonctions du membre ». Le docteur s’est fait photographier en tenant dans ses mains l’excès de tissus morts de ses triceps, qui fait la taille d’un bébé. Le médecin estime que Kirill est chanceux d’être toujours en vie. Cet ancien soldat ressentait des douleurs dans tout son corps, des fièvres intenses et un état de faiblesse généralisé. Ce genre d’intoxication aurait également pu lui causer des troubles plus graves, notamment aux reins. Il devra maintenant trouver un nouveau moyen d’attirer l’attention sur les réseaux sociaux.

> À lire aussi :Accro au synthol, ce bodybuilder russe est mis KO dans un concours de claques

Crédits : Alana Mamaeva, Instagram//kirilltereshin96

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Nicolas F le 27 Nov 2019
0