Ses prothèses mammaires lui sauvent la vie en arrêtant la balle d’un fusil

Cette histoire incroyable a fait l’objet d’un article médical très sérieux, publié par l’équipe de chirurgiens américains qui a opéré une jeune femme, victime d’un accident particulier. Elle est arrivée à l’hôpital avec une balle dans la poitrine. La balle était étant entrée dans le thorax, pile à la hauteur du cœur. Lors de l’opération, les chirurgiens ont compris qu’elle ne devait sa vie qu’à ses prothèses mammaires, qui avaient absorbé le choc et dévié la trajectoire de la balle de fusil.

> À lire aussi : La prothèse mammaire d’un sosie de Kim Kardashian a explosé ! Elle a pris une grande décision !

Touchée par une balle à la poitrine, sa prothèse mammaire en silicone absorbe le choc

Le docteur Giancarlo McEvenue, chirurgien en chef qui a pris en charge cette patiente particulière, raconte de façons très détaillées, images à l’appui, l’étrange opération qu’il a dû pratiquer. Cette patiente est arrivée en urgence à l’hôpital, après avoir senti une douleur soudaine à la poitrine. Cette Américaine de 30 ans marchait dans la rue quand elle a porté sa main à la poitrine, prise d’une douleur aiguë. Elle a vu que du sang coulait de son sein et qu’elle avait un trou dans la peau. Arrivée à l’hôpital, les médecins ont tout de suite identifié la blessure, celle-ci étant typique d’une plaie par balle. Elle venait d’être victime d’une balle perdue, peut-être tirée par un silencieux, alors qu’elle traversait un quartier fréquenté par les gangs.

> À lire aussi : Ne pouvant se payer l’opération, elle prend un cutter et enlève elle-même ses prothèses mammaires qui la gênaient

Les chirurgiens découvrent que sans ses prothèses la balle lui aurait transpercé le cœur

Les radiographies ont montré qu’elle n’avait pas grand-chose. Elle avait une côte cassée et malheureusement, sa prothèse était dans un très mauvais état. Les médecins ont décidé de lui enlever les deux prothèses. L’implant gauche avait absorbé la balle et minimisé la blessure. Le coup avait seulement provoqué la fracture d’une côte et l’impact a eu pour effet de lui retourner la prothèse qui s’est retrouvée à l’envers. Au vu du trou dans sa peau et de la position de la balle, les médecins ont conclu que sans la prothèse, la balle lui aurait directement transpercé le cœur. La vie de cette femme « a probablement été sauvée par la déflexion de la balle dans l’implant en silicone », peut-on lire dans l’article médical. Dans la conclusion, le chirurgien indique avoir fait des recherches dans des archives médicales et « étonnamment, il n’y a que très peu de cas de ruptures d’implants provoquées par une arme à feu ».

> À lire aussi : Mia Khalifa a subi une opération pour réparer son sein dégonflé par un palet de hockey projeté sur sa poitrine

Crédits : Plastic Surgery Case Stuies/McEvenue

En savoir plus sur : - - - - - - - -

Publié par Nicolas F le 26 Avr 2020
0