Quand elle est tombée enceinte, quelque chose d’horrible a commencé à pousser sur son front. Ce que les médecins vont découvrir est très inquiétant…

C’est une sacrée histoire qui est arrivée à Bethany Greenway

En 2014, à 39 ans, cette jolie Texane se rend compte qu’elle est enceinte de son deuxième enfant. Quelle joie ! Mais son bonheur va vitre être entaché par une triste nouvelle. En effet, Bethany a la peau très claire et beaucoup de taches de rousseur. Alors quand elle a vu qu’un bouton très rouge commençait à pousser sur son front, elle ne s’est pas inquiétée immédiatement mais a décidé de le surveiller. Voyant qu’il ne partait pas et vue sa condition de femme enceinte, elle a préféré aller consulter un dermatologue.

 

Au départ, le spécialiste n’a rien trouvé mais a préféré faire passer une biopsie à Bethany. Cet examen a révélé qu’il s’agissait d’un mélanome desmoplastique, une forme rare du mélanome de la peau. Une forme particulièrement dangereuse.  Le muscle en dessous et un de ses ganglions près de l’oreille gauche doivent être opérés au plus vite. En effet, eux aussi contiennent des cellules cancéreuses. Il en va de sa vie et de celle de son enfant à naître.

 

L’opération s’est bien déroulée et un morceau de peau saine a été pris sur la cuisse de Bethany pour être greffé sur son front. Elle a ensuite du porter cet étrange « éponge » jaune qui a pour but d’éviter les rejets. Elle a ensuite du subir de lourds traitements d’immunothérapie et de radiothérapie pour venir à bout du cancer. Mais elle a tenu pour son mari et ses enfants : « S’il faut souffrir pendant une année pour avoir la chance de voir mes enfants et rester auprès de mon mari pendant les 50 à 60 prochaines autres, alors je prends. »

 

Aujourd’hui, Bethany est guérie et ses enfants ont 2 et 5 ans et se portent eux aussi à merveille, tout comme son mari. Elle ne cesse de mettre en garde les gens face aux dangers des expositions prolongées au soleil pour la peau. Bethany est consciente de la « chance » qu’elle a eu de vivre et de pouvoir être aujourd’hui auprès de sa famille.

 

Publié par Elsa le 26 Juil 2017
 
0