Elle revit depuis qu’elle s’est fait enlever les deux « seins supplémentaires » qui poussaient à côté de sa poitrine

Phoebe Ellis, 22 ans, est enfin soulagée. Elle vient de subir une opération de chirurgie pour se débarrasser de ses complexes. Ces dernières années, des tissus s’étaient développés sous ses aisselles, sur le flanc de sa poitrine, lui formant comme deux seins supplémentaires. Regardez la vidéo pour voir cette jeune femme qui avait une paire de « seins supplémentaires ».

> À lire aussi : Sarah Lopez opérée de la poitrine : découvrez les premières images du résultat

De la peau a grandi sous ses aisselles, formant comme deux seins supplémentaires

Depuis des années, Phoebe Ellis cachait sa poitrine sous de larges t-shirts, complexée par deux excès de peau et de graisse qui avaient poussé près de ses seins. Aucun de ses petits-amis n’avaient pu la voir torse nu, trop gênée par son corps. « Je me sentais comme un monstre. Je ne me regardais même pas moi-même à cause de ces difformités. J’étais si embarrassée et honteuse, me considérant comme un monstre. J’étais traumatisée par mon propre corps. » La jeune femme n’avait trouvé aucune autre solution que la chirurgie pour se débarrasser de ses « seins supplémentaires » – comme elle les appelle. Cependant, cette opération n’était pas remboursée, étant qualifiée de simple opération esthétique.

> À lire aussi : La solution pour avoir une grosse poitrine sans chirurgie et sans rembourrer son soutien-gorge !

La mutuelle n’a pas voulu couvrir l’opération

Elle n’allait plus à la plage, à la piscine,… Elle ne voulait plus se lancer dans des relations avec des garçons, tout ça depuis que des tissus avaient grandi sous ses bras. En plus d’être inesthétiques, ces boules de peau étaient douloureuses, car chaque fois qu’elle baissait les bras, ils venaient frotter les protubérances qui bien vite sont devenues irritées. Le jour de ses 21 ans, elle a reçu une énième lettre de refus de sa mutuelle pour lui annoncer qu’ils ne pourraient pas couvrir les frais de l’opération. « J’ai éclaté en sanglots. Pourquoi il est plus simple de se voir accorder plus facilement une rhinoplastie que de se faire enlever ces protubérances mystérieuses qui rendent ma vie un enfer ? ».

> À lire aussi : Cette Allemande est la femme qui a les plus gros seins du monde !

L’opération a changé sa vie et elle ose enfin remontrer sa poitrine

Elle a donc réussi à économiser 5 500 £ pour se faire opérer sans remboursement. Les tissus prélevés ont été envoyés pour analyse. C’est seulement à ce moment-là qu’elle a été diagnostiquée atteint de tissus mammaires surnuméraires axillaires bilatéraux. Autrement dit, du tissu mammaire excédentaire a poussé des deux côtés de ses aisselles, un problème qui touche 2 à 6% des femmes et qui peut notamment survenir lors de la grossesse. L’opération fut une réussite pour Phoebe. Elle se pratique en incisant sous l’aisselle et en prélevant les excédents de graisse qui se sont logés hors du sein.

> À lire aussi : Elle s’augmente elle-même les seins mais ça tourne mal… (vidéo)

Crédits : Triangle News

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Nicolas F le 15 Fév 2020
0