En phase terminale d’un cancer, cette femme prétend s’être soignée grâce à l’huile de cannabis

 

Précisions avant lecture (maj du 6 Juin 2019 à 11h):

Attention toutefois, il est important de noter que la si communauté scientifique s’accorde à dire que le cannabis peut soulager des symptômes du cancer  ou d’autres maladies (et c’est d’ailleurs pour cela que la cannabis thérapeutique a été légalisé dans certains pays), rien ne permet de dire aujourd’hui que le cannabis pourrait soigner quelconque maladie. Si le cannabis a permis d’inhiber la croissance des tumeurs cancéreuses chez les rats et les souris, cela n’a jamais été observé chez l’humain, du moins pas de façon à en tirer des conclusions scientifiques qui pourraient laisser penser que le cannabis peut être un traitement contre le cancer.

Il est également essentiel de rappeler que l’excès de cannabis ou la prise non encadrée de façon thérapeutique peut créer des effets très néfastes. Notamment si les personnes prennent des traitements à côté, les interactions médicamenteuses peuvent être très graves. Ici, vous allez découvrir le récit de Joy, qui ne se base sur aucune observation scientifique. Ne prenez pas du cannabis si vous êtes malade sans encadrement médical. Rapprochez-vous du personnel médical formé à ces méthodes.

Joy Smith : un terrible diagnostic tardif

Joy Smith est une femme et mère âgée de 52 ans, et depuis 2016 elle souffre d’un cancer de l’estomac. Les médecins l’ont d’ailleurs diagnostiqué incurable. Lorsque les médecins ont découvert son cas, ils ne lui donnaient plus que 6 semaines à vivre. Mais aujourd’hui, Joy est toujours en vie, elle a vaincu son cancer. Comment ?  Elle dit que c’est grâce l’huile de cannabis, illégale au Royaume-Uni, lieu où elle réside. Cette huile contenant du THC, elle est interdite dans de nombreux pays.

Pendant 2 ans, Joy Smith va vivre dans l’attente, ne sachant pas si son heure viendrait. Mais début 2018, le cauchemar s’est arrêté ! En effet, la mère de 52 ans a appris qu’elle était en rémission ! « Je ne cesse de me pincer pour voir si c’est vrai, je suis suivie tous les trois mois, mais à part ça je n’ai plus de traitement prévu ».

Comment le cannabis aurait-il fait effet ?

Au début, Joy a commencé des séances de chimiothérapie. Mais cela n’avait pas grand effet et elle décide alors de trouver un autre traitement pouvant être plus efficace. Ses amis ont trouvé cette fameuse huile de cannabis comme solution alternative. Au départ, l’idée de consommer un produit illégal n’emballait pas trop la mère de 52 ans. Mais voyant que toutes les autres solutions ne fonctionnaient pas, elle a tenté le coup.

Elle a commencé à prendre des doses d’huile de cannabis régulièrement et dit avoir vu son état s’améliorer de jour en jour. Elle a continué jusqu’au jour où les médecins lui ont annoncé sa rémission . « Je suis tellement heureuse, tout ceci est dû à l’huile de cannabis, je ne devrais pas être là, mais je le suis ».

 

Source : Ladbible

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Jeanne Tilly le 14 Juin 2018
 
0