Elle doit se faire amputer après avoir fait quelque chose que nous sommes nombreux à faire !

Si vous avez la mauvaise habitude de vous ronger les ongles et que vous en avez marre d’entendre vos proches vous faire la remarque, pensez à ce cas extrême et malheureux d’une fille qui a perdu son doigt car elle se rongeait les ongles. Courtney Whithorn passait ses angoisses en se rongeant les ongles. Elle est arrivée à un point tel qu’elle a développé un mélanome sous l’ongle, une forme de cancer qui a mené à l’amputation de son pouce. Regardez la vidéo de cette jeune femme rongée par les angoisses à qui il a fallu sectionner un doigt pour sa survie.

 

Harcelée, elle ne peut s’empêcher de se ronger les ongles

Courtney Whithorn, 20 ans, est une Britannique vivant en Australie depuis 9 ans. Tout avait commencé, il y a quatre ans, quand en fin de lycée elle était victime de harcèlement. Elle calmait ses angoisses en prenant la mauvaise manie de se ronger les ongles, en particulier l’ongle du pouce. Elle est allée si profondément que son ongle est devenu noir mais elle essayait de le cacher. Quand la situation est devenue trop douloureuse elle en a parlé à sa famille qui l’a emmenée voir un médecin. Après plusieurs analyses, le terrible diagnostic est tombé, elle avait développé un mélanome acro-lentigineux. Il s’agit d’un mélanome (des cellules cancéreuses) qui se développent sous les ongles.

 

L’état de son pouce est tel qu’elle a développé un cancer

« Quand j’ai appris que me ronger les ongles avait causé un cancer, j’ai été détruite. Je me suis mise à penser que je m’étais fait ça à moi-même. Quand vous pensez à tous les jeunes qui se rongent les ongles vous vous demandez pourquoi ça vous arrive. J’ai commencé à me ronger les ongles, il y a quatre ans et bien sûr, j’étais consciente qu’il était en train de devenir noir. Je faisais toujours un poing avec ma main pour ne pas que les gens le voient, y compris mes parents ». Elle a fini par se rendre chez son médecin quand elle s’est rendue compte que la peau était de plus en plus noire et que l’ongle repoussait aussi fin qu’une feuille de papier. Le médecin l’a renvoyée chez un chirurgien qui a dans un premier temps, a enlevé complètement l’ongle et a fait une petite greffe de peau. Après cette première opération, les résultats de l’analyse sont tombés et ils ont découvert qu’il s’agissait d’un cancer.

 

Elle apprend qu’elle doit se faire amputer

« Le chirurgien plasticien m’a envoyé un SMS pour me dire que le protocole consistait à l’amputation, à cause de la rareté de ce type de mélanome. J’ai eu une crise de panique au travail quand j’ai lu le mot amputation. On est alors allés voir un spécialiste des cancers et il a confirmé que dans ce cas de mélanome il fallait me faire amputer. » D’autres résultats ont aussi indiqué que le cancer était en train de se propager dans le système lymphatique, il a donc fallu lui enlever le doigt au plus vite.

ronger les ongles amputation pouce

Crédits : Giphy, Mercury Press & Media

Publié par Nicolas F le 10 Sep 2018
0