Le Tribunal Du Net

Le pommeau de douche : ce nid à bactéries que nous n’imaginions pas

Le pommeau de douche : c’est par lui qu’arrive l’eau qui nous sert à nous laver. Et si nous savions déjà que bien des objets du quotidien sont de vrais nids à bactéries (smartphone, sac à main), il est vrai que jusqu’ici personne n’aurait pu douter de notre pommeau de douche. Et pourtant ! Cette nouvelle étude va vous surprendre.

 

Un simple pommeau de douche peut nous rendre malade

Nous non plus, nous ne nous y attendions pas. Et pourtant, une récente étude parue dans la revue Mbio nous alerte sur cet objet que nous utilisons au quotidien.

 

Des scientifiques européens et américains se sont basés sur l’analyse de 650 échantillons d’eau provenant de pommeaux de douche. Et le résultat est saisissant.

 

Plusieurs types de bactéries, connues sous le nom de mycobactéries non tuberculeuses (les NTM pour les intimes) ont été détectées. Ces NTM sont des bactéries responsables d’infections pulmonaires. Comment est-ce possible ? Tout simplement parce que lorsque la vapeur d’eau remplit votre douche, ces bactéries se répandent dans l’air … Que vous respirez !

 

Des douches pas si propres

En 2009 déjà, une étude de l’Université du Colorado de Boulder, aux Etats-Unis, avait fait la même découverte.

 

Sur les échantillons récoltés « près de 30% contenaient des quantités non négligeables de Mycobacterium avium, une bactérie qui infecte les poumons et qui peut provoquer des symptômes chez les femmes enceintes ou les personnes âgées ».

 

Et quels sont ces symptômes ? « De l’essoufflement, de la fatigue et une perte de poids, surtout chez les personnes dont le système immunitaire est faible ».

 

Les résultats de l’études pourraient être utilisées par les médecins et les responsables de la santé publique. Leur mission : comprendre la cause de la présence de ces MNT dans nos salles de bain.

 

En attendant, pensez bien à désinfecter avec un antiseptique l’intérieur et l’extérieur de votre pommeau de douche.