Pour soigner ses maux de dos, elle devient sonneuse de cloches à l’église


Ce remède est à la fois bon pour vos maux de dos et pour vos crises de foi. Natalie Bleackley, qui souffre de scoliose, a découvert par hasard une activité particulière qui pouvait l’aider à assouplir sa nuque et son dos. Elle est devenue sacristaine et elle sonne la cloche du village. Deux fois par semaine, c’est elle qui tire sur la corde pour faire sonner les cloches de l’église St Mary and St Nicholas, à Leatherhead, en Angleterre.

> À lire aussi : Un chiropracteur va faire craquer le dos de cette jolie fille ! Impressionnant ! (vidéo)

Elle souffrait de douleurs au dos incurables

Depuis toute petite Natalie Bleackley souffre de scoliose idiopathique. Aujourd’hui âgée de 30 ans, la déformation de sa colonne vertébrale est devenue trop douloureuse et elle a même subi une opération pour redresser son dos. Les séquelles sont lourdes et elle souffre constamment de raideurs dans la nuque et le dos, ce qui l’empêche de marcher trop longtemps ou de pratiquer un sport. Mais depuis quelques années, elle a réussi à trouver une activité qui lui permet d’atténuer ses douleurs… elle sonne la cloche. « Jamais avant de sonner la cloche j’aurais pu penser que ça puisse avoir un effet bénéfique pour mon dos. Je l’ai fait comme une activité sociale ». Mais cette nouvelle activité a eu un effet sur sa santé.

> À lire aussi : 7 exercices vraiment fantastiques à faire si vous avez mal au dos !

Tirer sur les cloches lui permet d’assouplir son dos

« Je pense que l’action régulière de tirer vers le bas sur les cordes des cloches et ensuite les accompagner dans un mouvement vers le haut, a étiré mon dos et a en quelque sorte réparé ce qui me faisait mal depuis des années. Le fait que ça puisse aider à guérir un problème de santé que j’ai eu toute ma vie est vraiment inattendu ». Natalie n’est pas seulement croyante, elle fonde ses dires sur ses connaissances médicales, elle qui est une scientifique clinique et qui travaille à l’Hôpital royal de Sutton. C’est un véritable miracle pour elle de sentir une amélioration, elle qui a porté une gaine en plâtre une partie de son adolescence, après une opération délicate qui a consisté à fusionner des vertèbres ensemble. « C’est un vrai défi physique de pouvoir être capable de contrôler les cloches. » La plus petite des cloches de l’église pèse tout de même 400 kg !

sonneuse de cloches maux de dos

> À lire aussi : Il s’injecte son sperme dans le bras pour soigner son mal de dos

Crédits : Jim Bennett

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Nicolas F le 23 Avr 2019
0